•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Produits forestiers Résolu récupère un certificat environnemental

 La forêt boréale au Canada

La forêt boréale au Canada

Photo : Matt Medler

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entreprise forestière pourra maintenant compter sur le précieux certificat du Forest Stewardship Council (FSC) pour ses opérations de la forêt Black Spruce/Dog River-Matawin, dans le nord-ouest de l'Ontario.

Un texte d’Isaac GauthierTwitterCourriel

La certification, une des normes environnementales les plus sévères au monde, a été suspendue en janvier 2014. La raison? Un non-respect des normes du FSC, notamment en ce qui concerne les pratiques environnementales.

Elle a été rétablie à la suite d'inspections en juin et septembre 2015 par l'organisme indépendant Rainforest Alliance, qui gère la norme FSC.

D'excellentes nouvelles, selon le directeur aux affaires publiques et relations gouvernementales de Produits forestiers Résolu (PFR), Karl Blackburn.

Ça vient démontrer, hors de tout doute, que les opérations forestières de Produits forestiers Résolu respectent les plus hauts standards de foresterie au monde.

Karl Blackburn, directeur aux affaires publiques et relations gouvernementales, Produits forestiers Résolu


Il ajoute que PFR est le deuxième plus important détenteur de certificats FSC en Amérique du Nord.

Selon le président du Forest Stewardship Council, François Dufresne, l'entreprise a dû augmenter de sept à 10 % la surface de ses aires protégées pour récupérer la certification.

Campagne environnementale

M. Blackburn s'attend maintenant à un peu de répit de la part des organismes environnementaux qui font campagne contre son entreprise, notamment Greenpeace

L'exploitant forestier accuse ses critiques de nuire à sa réputation et son carnet de commandes.

Dans un communiqué, Greenpeace indique que le rétablissement de la certification est « un premier pas dans la bonne direction ».

L'organisme poursuivra cependant ses efforts pour que PFR « récupère ses certificats FSC au Québec et en Ontario, respecte les droits des Premières Nations et protège davantage les dernières forêts vierges et les espèces menacées », ajoute le porte-parole de la campagne Forêt chez Greenpeace, Nicolas Mainville.

Caribou forestier

Pour sa part, la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) se dit déçue de voir Résolu récupérer son certificat pour la forêt Black Spruce/Dog River-Matawin puisque son plan de protection du caribou forestier, une espèce en péril selon Environnement Canada, n'est pas efficace.

Le caribou forestierAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le caribou des bois, une espèce menacée

Photo : Parcs Canada/Mark Bradley

Selon son porte-parole, Pier-Olivier Boudreault, le plan de coupe de PFR, dit « coupe mozaique », est favorable à l'orignal mais pas au caribou, dont les populations chutent en moyenne 13 % par année.

Il dénonce l'absence de discussions entre PFR et les organismes environnementaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario