•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 10 ans, Mathieu Bertrand et les Eskimos remportaient la Coupe Grey

Chris Moris, A.J. Gass et Jason Maas des Eskimos soulèvent la Coupe Grey après leur victoire face aux Alouettes en 2005

Chris Moris, A.J. Gass et Jason Maas des Eskimos soulèvent la Coupe Grey après leur victoire face aux Alouettes en 2005

Photo : La Presse canadienne / Chuck Stoody

Radio-Canada

Mathieu Bertrand se souvient très bien du match de la Coupe Grey disputé le 27 novembre 2005 à Vancouver. Ce match opposait les Alouettes de Montréal aux Eskimos d'Edmonton. Il ne se doutait pas alors que les Eskimos auraient à attendre 10 ans avant de pouvoir disputer une autre finale.

Un texte de Patrick HenriTwitterCourriel

Bertrand a amorcé sa carrière professionnelle en 2004. Il se joignait aux Eskimos, une équipe qui n'avait pas raté les séries éliminatoires depuis 1972. Champions en 2003, les Eskimos ont vu leur saison 2004 prendre fin lors de la demi-finale de l'Ouest face aux Roughriders.

La saison suivante, l'équipe s'est qualifiée pour les éliminatoires pour une 34e saison d'affilée, un record. Le parcours pour se rendre jusqu'en finale a cependant été ardu. Bertrand se souvient que le dernier match de la saison, un duel face aux Stampeders à Calgary, avait une incidence très importante sur le classement de l'Ouest

Si on gagnait le match à Calgary, on terminait premier de la division et on avait une semaine de congé. On a perdu, on a donc terminé troisième et il nous a fallu aller jouer deux matchs éliminatoires sur la route

Mathieu Bertrand

Le pire selon Bertrand, c'est qu'après avoir subi une dégelée de 43-23 à Calgary, il fallait y retourner dès la semaine suivante. Cette fois, les Eskimos sont sortis victorieux, puis ils sont allés battre les Lions à Vancouver pour se qualifier pour la grande finale. Depuis 2005, aucune équipe n'a réussi à remporter deux matchs sur la route en séries éliminatoires pour s'assurer une participation au match de la Coupe Grey.

Une bague, mais pas de nom sur la coupe

Après avoir disputé tous les matchs de la saison, Mathieu Bertrand s'est blessé à une cheville lors de la finale de l'Ouest. C'est donc des lignes de côté qu'il a regardé la finale face aux Alouettes

Je pense que j'ai joué un rôle important. J'ai parlé beaucoup avec Ricky Ray durant le match et j'essayais de mettre les autres joueurs en confiance. J'ai quand même retiré une belle expérience de l'événement.

Mathieu Bertrand

Le match a été très serré, les Eskimos ont eu besoin de deux prolongations pour finalement remporter le match par le pointage 38-35. Celui qui a remplacé Bertrand comme centre-arrière, Mike Mauer a été nommé meilleur joueur canadien de la rencontre.

J'ai joué 22 matchs dans la saison, j'ai été un leader toute l'année et j'ai fait ma marque durant les deux matchs éliminatoires. Quand je regarde ma bague, je me sens membre à part entière de l'équipe qui a gagné la Coupe.

Mathieu Bertrand

La carrière de Mathieu Bertrand a pris fin après la saison 2012, quand il a été libéré par les Eskimos. En neuf saisons, il a participé six fois aux séries éliminatoires, mais une seule fois son équipe s'est rendue en finale. Il n'a donc jamais eu une autre occasion de pouvoir inscrire son nom sur le précieux trophée.

Quand tu te joins à une organisation gagnante comme celle des Eskimos, au sein d'une ligue qui ne compte que quelques équipes, tu te dis que tu joueras souvent en finale, mais tu te rends vite compte que la Coupe Grey n'est pas si facile à gagner.

Mathieu Bertrand

Mathieu Bertrand a remporté la Coupe Vanier à deux reprises comme joueur, en 2009 et en 2013, alors qu'il était quart-arrière pour le Rouge et or de l'Université Laval. Maintenant entraîneur des unités spéciales du Rouge et Or, il a remporté une autre Coupe Vanier en 2013.

Football

Sports