•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

25 ans après la mort de Neil Stonechild, la controverse continue

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Il y a 25 ans, le corps de Neil Stonechild était retrouvé gelé en périphérie de Saskatoon.

Il y a 25 ans, le corps de Neil Stonechild était retrouvé gelé en périphérie de Saskatoon.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de deux décennies ont passé depuis que le corps gelé de Neil Stonechild, un adolescent autochtone, a été retrouvé en périphérie de Saskatoon. À l'époque, cet incident avait grandement secoué les relations entre le Service de police de Saskatoon et les Premières Nations. Aujourd'hui, un livre qui blanchit les policiers doit être lancé la même journée que sa mort, ajoutant à la controverse.

Le 25 novembre 1990, Neil Stonechild est retrouvé mort-gelé à l'extérieur de la ville, peu de temps après avoir été détenu par le Service de police de Saskatoon. Un juge avait conclu que cette mort était accidentelle, provoquant la colère de la communauté autochtone.

À cette époque, des rumeurs circulaient que le service de police avait comme habitude de déposer des autochtones à l'extérieur de la ville à la suite de leur arrestation pour les forcer à rentrer à pied.

13 ans ont passé avant qu'une situation similaire ne se reproduise. En deux semaines, deux hommes ont été retrouvés gelés à l'extérieur de la ville. La province avait alors ouvert une enquête publique sur la mort de Neil Stonechild.

Cette enquête a mené à huit recommandations, incluant une meilleure formation des policiers et la mise sur pied d'un système facilitant les plaintes contre les policiers. Deux policiers ont également été congédiés.

Un livre sème la controverse

Un livre qui blanchit les policiers dans cette affaire devait sortir mercredi dans une librairie de Saskatoon, date de la mort de Neil Stonechild, mais le lancement a finalement été annulé par le commerçant. La librairie jugeait le moment inapproprié.

L'auteur du livre When Police Become Prey, Candis Mclean, avance que la date du 25 novembre n'était qu'une coïncidence. Elle doit tout de même lancer son livre mercredi soir dans un autre lieu, selon son site web. 

Mme Mclean, affirme qu'elle souhaitait lancer son livre le 12 novembre, date qui marquait le 11e anniversaire du congédiement des deux policiers. Or, elle a été forcée de repousser cette sortie par manque de préparation.

Les proches de Neil Stonechild se rassemblent mercredi soir, à l'église St-Thomas Wesley, afin de commémorer sa mort.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !