•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouvelles épaves de la bataille du Saint-Laurent trouvées en Gaspésie

L'épave du Saturnus
Photo: CIDCO
Radio-Canada

Le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO) a découvert deux nouvelles épaves. Il s'agit des navires Inger Elisabeth et Saturnus, qui ont été coulés par un sous-marin allemand le 15 septembre 1942, pendant la bataille du Saint-Laurent.

Les épaves ont été découvertes au large de Cap-des-Rosiers, en Gaspésie. La première mission de recherche, combinée avec le travail historique du chasseur d'épaves Samuel Côté, n'avait pas permis de les retrouver.

Une photo d'archives du SaturnusLe Saturnus a coulé en 15 minutes, le 15 septembre 1942. Photo : CIDCO

Le 15 septembre 1942, le sous-marin allemand U-517 lance quatre torpilles en direction d'un convoi dont font partie le Saturnus et l'Inger Elisabeth. Deux frappent la falaise à proximité du Cap Bon-Ami, et deux touchent leur cible. L'Inger Elisabeth se casse en deux et coule en cinq minutes. Le Saturnus, touché à l'arrière, sombre en 15 minutes. Quatre marins perdent la vie. Les rescapés ont débarqué à Cap-des-Rosiers.

Avec l'aide du musée de la Gaspésie et du parc national Forillon, le CIDCO a pu consulter trois témoins des événements de 1942, qui sont toujours en vie.

Ces témoignages ont finalement permis de faire la découverte.

Est du Québec

Science