•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enfants autistes : briser l'isolement avec des blocs Lego

Les enfants autistes sont souvent attirés par les LEGO, qui demandent une structure, un plan et des étapes à suivre.
Les enfants autistes sont souvent attirés par les LEGO, qui demandent une structure, un plan et des étapes à suivre. Photo: Laurence Gallant
Radio-Canada

L'organisme Autisme de l'Est-du-Québec (ADEQ) a offert dimanche une activité pour les enfants autistes passionnés de Lego, à Rimouski. Une belle occasion pour les enfants, mais aussi pour les parents, de se rassembler et d'échanger.

Un texte de Laurence GallantTwitterCourriel

Dans le sous-sol de la bibliothèque Lisette-Morin, dimanche après-midi, une quinzaine d'enfants atteints du trouble du spectre de l'autisme se sont réunis autour d'une grande table, pour s'adonner à un jeu qu'ils affectionnent particulièrement : les blocs Lego.

« Parfois je lis le mode d'emploi et je suis ce que c'est. Parfois j'invente aussi », explique Lohan, jeune Rimouskois de 9 ans.« Parfois je lis le mode d'emploi et je suis ce que c'est. Parfois j'invente aussi », explique Lohan, jeune Rimouskois de 9 ans. Photo : Laurence Gallant

Le nouveau club Lego, qui en est à son deuxième atelier, offre une occasion en or aux jeunes autistes de jouer ensemble. La mère du petit Lohan, Julie Sirois, est l'instigatrice du club à Rimouski :

Pour les enfants ça va les amener ne serait-ce à dialoguer un peu. Exemple, "je veux ce lego-là, est-ce que tu peux me le prêter?", ou peu importe. C'est des formes de dialogue qui sont difficiles.

Julie Sirois, mère d'un enfant atteint du trouble du spectre de l'austisme

Peu de rassemblements existent pour les enfants autistes et leurs familles, alors qu'ils répondent à un besoin d'échange important :

Des fois, juste de ventiler en tant que parent et de se dire "Oh mon doux, ça fait du bien de parler avec quelqu'un qui vit la même chose que nous", c'est aidant beaucoup.

Julie Sirois, mère d'un enfant atteint du trouble du spectre de l'austisme
Le club Lego est aussi l'occasion pour les parents d'enfants autistes de se rencontrer et d'échanger sur leur quotidienLe club Lego est aussi l'occasion pour les parents d'enfants autistes de se rencontrer et d'échanger sur leur quotidien Photo : Laurence Gallant

L'idée est venue de Matane, où un père a pris également l'initiative de créer un club Lego pour les familles touchées par l'autisme. D'après l'intervenant communautaire pour Autisme de l'Est-du-Québec, Michel Robert, ce type d'activité existe aux États-Unis et ailleurs, mais il se fait rare au Québec.

Dès le premier atelier à Rimouski, Michel Robert a constaté un grand engouement pour l'activité, dont l'annonce a été amplement partagée sur les médias sociaux.

C'est vraiment un manque qu'il y a dans la région. Mais aussi partout ailleurs un peu au Québec. Il y a le centre de réadaptation qui évidemment intervient, mais c'est beaucoup en un pour un.

Michel Robert, intervenant communautaire pour Autisme de l'Est-du-Québec

Une troisième activité du club Lego de l'organisme Autisme de l'Est-du-Québec aura lieu le samedi 5 décembre, à la bibliothèque Lisette-Morin de Rimouski.

Est du Québec

Société