•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rona Ambrose dévoile le cabinet fantôme du Parti conservateur

Rona Ambrose, chef intérimaire du Parti conservateur du Canada, entourée de collègues
Rona Ambrose, chef intérimaire du Parti conservateur du Canada, entourée de collègues Photo: La Presse canadienne / Adrian Wyld
Radio-Canada

Pour son cabinet fantôme qui doit apporter la contradiction au gouvernement Trudeau, la chef intérimaire du Parti conservateur opte pour un mélange de nouveaux députés et de politiciens d'expérience.

En tout, ce sont 32 membres de cabinet, 18 porte-parole et 24 porte-parole adjoints qui forment l'équipe critique du parti d'opposition, avec 17 femmes contre 57 hommes.

Du côté des anciens

Candice Bergen, ancienne ministre d'État sous Harper, s'occupera des ressources naturelles.

La députée de longue date Lisa Raitt hérite de l'important dossier des finances, tandis que l'ancien ministre de la Justice Rob Nicholson devient le critique en matière de justice.

La médecin Kellie Leitch sera quant à elle la nouvelle porte-parole pour les dossiers touchant à la santé.

Tony Clement, ex-ministre de la Santé puis de l'Industrie dans les cabinets Harper, devient le porte-parole pour les affaires étrangères.

L'ancienne ministre à la Diversification de l'économie de l'Ouest Canada Michelle Rempel sera chargée de l'immigration, des réfugiés et de la citoyenneté.

Ed Fast est à l'environnement et Erin O'Toole (précédent ministre des Anciens Combattants) s'occupera de la sécurité publique.

Plusieurs députés québécois

Denis Lebel est nommé chef adjoint et critique aux affaires intergouvernementales. Dans l'ex-gouvernement Harper, il a été ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Sylvie Boucher, députée de Beauport, devient porte-parole à la francophonie.

Gérard Deltell, qui représente les électeurs de Louis-Saint-Laurent, axera son travail sur les questions de l'emploi.

Je suis fière de diriger cette équipe talentueuse et respectée, venant de partout au Canada. Ensemble, nous allons poser des questions difficiles au gouvernement et lui demander des comptes.

Rona Ambrose, chef intérimaire du PCC

Du sang neuf

Le membre de la Chambre des communes Ziad Aboultaif, nouvellement élu, hérite du dossier sur le revenu national.

Pierre Paul-Hus, élu dans Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, s'occupera, avec le député manitobain James Bezan, de la défense.

Le nouveau député québécois de Beauport-Limoilou Alupa Clarke devient critique pour les questions touchant les anciens combattants.

Dans un communiqué, la chef intérimaire Rona Ambrose, qui s'est attribué le dossier du statut de la femme, a déclaré que son équipe serait la « plus forte opposition officielle » que le pays ait jamais connue.

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique