•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa précisera mardi son plan d'accueil des réfugiés syriens

Un Syrien se repose avec son fils, tout juste arrivé en Grèce après un voyage en bateau de la Turquie. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Muhammed Muheisen

Radio-Canada

Les ministres fédéraux de l'Immigration et de la Santé ont indiqué que de plus amples détails du plan d'accueil de 25 000 réfugiés syriens au Canada seront dévoilés mardi prochain.

Ces détails devraient inclure les coûts, la date d'arrivée des premiers réfugiés, les dates des vagues subséquentes et les établissements d'accueil.

Les ministres John McCallum et Jane Philpott s'exprimaient vendredi à Ottawa, à la sortie d'une rencontre du comité ministériel spécial sur la question des réfugiés syriens.

Nous avons tenté de démêler certains détails afin de nous assurer que l'arrivée de ces réfugiés au Canada soit la plus fluide possible et qu'ils soient bien intégrés dans les collectivités canadiennes.

Jane Philpott, ministre de la Santé

La ministre de la Santé a aussi déclaré que des informations fuitées dans les médias à propos des discussions du gouvernement libéral sont « obsolètes » et « inexactes ».

Elle n'a pas voulu préciser de quelles informations il s'agissait, mais La Presse Canadienne rapportait, vendredi, qu'un document du gouvernement chiffre le coût du plan d'accueil à 1,2 milliard de dollars. Le même jour, le National Post rapportait que le gouvernement libéral lancerait une campagne de publicité de 500 000 $ pour promouvoir ce qu'il appellerait un « projet national ».

C'est réellement une initiative nationale. Ce n'est pas seulement celle des gouvernements fédéral, provinciaux ou municipaux, mais celle de tous les Canadiens.

John McCallum, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada

M. McCallum a affirmé qu'en fin de journée, il aura parlé à 32 maires, 13 ministres provinciaux et territoriaux, ainsi qu'à la Fédération canadienne des municipalités, dans l'espoir de peaufiner le plan d'accueil. Il prévoit également une téléconférence avec les maires des grandes villes lundi.

Des bénéfices pour le Canada, selon Sajjan

Pour sa part, le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a fait valoir, vendredi, l'apport que pourrait représenter pour le Canada l'arrivée de 25 000 réfugiés syriens d'ici la fin de l'année.

Dans une allocution prononcée au Forum sur la sécurité internationale d'Halifax, M. Sajjan a affirmé que de nombreux réfugiés arriveraient au Canada avec leur lot d'expériences et d'aptitudes qui bénéficieront à l'ensemble du pays.

Il a ajouté que le gouvernement canadien était conscient de l'importance d'assurer des vérifications sécuritaires serrées à la lumière des récents attentats terroristes perpétrés à Paris.

Il a également remercié les centaines de Canadiens qui ont décidé de parrainer des réfugiés.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique