•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manon Massé exige l'arrêt des travaux de Pétrolia à Gaspé.

La nouvelle députée de Ste-Marie-St-Jacques était de passage dans nos studios après une victoire de justesse.
La nouvelle députée de Ste-Marie-St-Jacques était de passage dans nos studios après une victoire de justesse. Photo: Radio-Canada/Sarah Champagne
Radio-Canada


La critique de Québec Solidaire en matière d'environnement, Manon Massé, estime que la reprise des travaux du projet de Pétrolia à Gaspé démontre le vrai visage « pro-pétrole » du gouvernement libéral. Elle dit vouloir stopper le processus d'exploration et exploitation en cour à Gaspé et demande la tenue d'un BAPE.

 À la veille de la Conférence de Paris, le gouvernement n'est même pas en mesure de faire ne serait-ce que le minimum en matière de protection de l'environnement dans le dossier de Pétrolia, soit déclencher un BAPE comme le réclame la Ville de Gaspé. Comment pourra-t-il arriver la tête haute à Paris?

Manon Massé député Québec Solidaire

Mme Massé, qui ira à la Conférence de Paris sur les changements climatiques au début de décembre se demande comment le premier ministre Couillard pourra « presser les provinces canadiennes et le reste du monde » d'être ambitieux en matière de changements climatiques.

En matière d'hydrocarbures et de lutte aux changements climatiques, l'incohérence du gouvernement libéral saute aux yeux

Manon Massé député Québec Solidaire

Manon Massé rappelle que le Québec ne peut se targuer d'un bon bilan en matière de lutte aux changements climatiques.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique