•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Habitudes hivernales des bélugas : début difficile

Des bélugas nageant dans le fleuve.

Des bélugas nageant dans le fleuve.

Photo : GREMM

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM) connaît des difficultés avec son projet d'étude sur les habitudes hivernales des bélugas. Les premières balises fixées au dos des bélugas ne transmettent pas de signal.

Les chercheurs du GREMM souhaitaient identifier 6 des 900 bélugas du Saint-Laurent pour les suivre pendant leur migration au cours des prochaines semaines. Ils constatent toutefois que les trois premières balises ne fonctionnent pas.

Deux nouveaux émetteurs ont été déployés jeudi et pourraient fonctionner jusqu'à 100 jours.

Le président et directeur scientifique du GREMM, Robert Michaud, explique que c'est la première fois que les chercheurs ont recours à ces méthodes.

On a choisi, pour ce projet pilote, de déployer les balises seulement sur les mâles, les animaux un peu plus costauds. Ce qui a été plus souvent limitant, jusqu'à présent, c'est de trouver les mâles.

Une citation de :Président et directeur scientifique du GREMM, Robert Michaud. 

Les balises sont attachées sur le béluga à l'aide de crampon qui rentre dans la peau de l'animal. Robert Michaud affirme qu'il s'agit d'une méthode un peu plus invasive.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec