•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Comité des parcs de Toronto approuve le patinage libre sur l'étang Grenadier

L'étang Grenadier à High Park en hiver

L'étang Grenadier à High Park en hiver

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À l'approche d'une nouvelle saison de patinage, les membres du Comité des parcs et de l'environnement de Toronto ont voté à l'unanimité en faveur d'un plan pour permettre le patinage libre sur l'étang Grenadier à High Park. 

Un texte d’Eve CaronTwitterCourriel

Lors d'une réunion lundi, les élus ont approuvé le programme aux coûts de 50 000 $ par année­ pour financer l'embauche d'un ingénieur qui déterminera si la glace est sécuritaire ou non.

Il n'y aura pas de service pour refaire la surface de la glace, laissant aux résidents le soin de l'entretenir eux-mêmes.

« C'est un étang, c'est la nature! (Les gens) veulent patiner en pleine nature. »

— Une citation de  Sarah Doucette, conseillère municipale de Toronto

Des drapeaux de couleur jaune et rouge seront aussi installés pour indiquer aux patineurs le niveau de risque : le rouge interdit le patinage pour des raisons de sécurité alors que le jaune signale que c'est aux risques et périls des usagers.

Cependant, il est peut-être trop tard pour embaucher un ingénieur dès cet hiver, ce qui retarderait la mise en place du programme à 2017.

L'hiver dernier, un agent de la ville avait semé la controverse en demandant aux patineurs de déserter l'étang. La ville interdit le patinage, expliquant qu'elle serait passible d'une poursuite si quelqu'un se blessait ou passait au travers de la glace.

Le conseil municipal devra se prononcer sur la décision du Comité des parcs et de l'environnement lors de sa réunion du 9 décembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario