•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La famille d’un père de Toronto accuse la police de l’avoir battu à mort

Rodrigo Almonacid à l'hôpital, avant qu'il ne succombe à ses blessures.

Photo : Famille Almonacid

Radio-Canada

Pourquoi Rodrigo Almonacid a-t-il été battu si sévèrement par la police le 6 novembre, demandent ses proches? Le père de famille a succombé à ses blessures à l'hôpital le lendemain de l'intervention policière.

La raison pour laquelle les policiers ont été appelés à l'appartement des Almonacid n'est pas claire pour l'instant. Sa femme dit avoir eu une dispute avec lui ce soir-là, sans vouloir donner plus de détails.

Ça n'a pas l'air de quelques coups pour maîtriser quelqu'un. Il semble avoir été frappé à répétition, en plus du Taser.

Davin Charney, avocat de la famille

L'Unité provinciale des enquêtes spéciales, qui examine les circonstances de sa mort, confirme que l'homme de 43 ans a été atteint de deux décharges électriques de pistolet Taser, sans donner plus de détails pour l'instant.

La soeur de la victime affirme que la police lui a dit qu'il s'était enfermé dans la salle de bain, mais elle n'en sait pas plus.

L'escouade tactique a répondu à l'appel pour dispute conjugale, selon la famille.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'escouade tactique a répondu à l'appel pour dispute conjugale, selon la famille.

Photo : Famille Almonacid

Fil des événements* :

  • Arrivée de deux agents peu après minuit
  • Des ambulanciers sont vus dans le lobby de l'immeuble une vingtaine de minutes plus tard.
  • Une demi-heure plus tard, sept membres de l'escouade tactique munis notamment de boucliers arrivent sur les lieux.
  • Des ambulanciers transportent la victime à l'extérieur de l'édifice sur une civière à 1 h 32 du matin.
  • Trois minutes plus tard, les membres de l'escouade tactique ressortent de l'immeuble.

*Selon les images de caméras de surveillance de l'édifice dévoilées par la famille

La police de Toronto refuse de commenter, étant donné que l'UES enquête.

La famille de Rodrigo Almonacid attend les résultats d'une autopsie pour en apprendre davantage sur la cause de sa mort. Ce dernier était trop blessé, selon ses proches, pour leur expliquer à l'hôpital ce qui s'était passé. 

Plus de détails à venir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Société