•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau, l’homme le plus sexy du monde libre?

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, à la une du quotidien Philippine Daily Inquirer.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, à la une du quotidien Philippine Daily Inquirer.

Photo : Philippine Daily Inquirer

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a eu droit à tout un accueil à son arrivée aux Philippines pour participer au sommet de l'APEC.

Un texte d'Emmanuelle LatraverseTwitterCourriel

Dans son édition de ce matin, le Philippine Daily Inquirer décrit le premier ministre Trudeau comme « l'homme le plus sexy du monde libre » et affirme que les filles de la capitale n'en ont que pour lui et son homologue mexicain Enrique Pena Nieto.

Les deux dirigeants ont même été baptisés les « APEC Hotties ».

La course aux égoportraits

La presse canadienne qui accompagne le premier ministre avait déjà remarqué le nombre imposant de personnes et de photographes à l'arrivée de Justin Trudeau à l'aéroport de Manille.

On comprend mieux pourquoi.

Un groupe d'employées de l'aéroport et du bureau de l'immigration, armés de leur téléphone cellulaire, ont pris une pause dans l'espoir d'apercevoir Justin Trudeau de près.

Des membres des médias locaux auraient également tenté d'obtenir un égoportrait en sa compagnie. On note même qu'un des membres du bureau du protocole aurait averti les journalistes couvrant son arrivée de s'abstenir de l'interpeller avec des cris de joie!

Sexy et progressiste

Justin Trudeau est décrit comme le dirigeant le plus « sexy » en raison de son « image d'éternel beau garçon » et de ses « politiques progressives et inclusives ». De plus, son pari de nommer un conseil des ministres paritaire a retenu l'attention de la planète, dit-on.

La presse philippine a tout de même souligné que le nouveau premier ministre canadien voudra concentrer ses efforts au sommet à faire la promotion d'une croissance économique inclusive, en citant en exemple son pari de stimuler la croissance économique grâce à des investissements massifs dans les infrastructures et une aide accrue pour la classe moyenne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !