•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan annoncera un plan sur la privatisation de la vente d’alcool

Des magasins au Manitoba pourront maintenant offrir des services de production aux amateurs de vin et de bière

Des magasins au Manitoba pourront maintenant offrir des services de production aux amateurs de vin et de bière

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre responsable de la Régie des alcools et des jeux de hasard de la Saskatchewan, Don McMorris, dévoilera mercredi le plan du gouvernement sur l'expansion de la vente d'alcool au secteur privé.

La Saskatchewan compte 75 magasins gouvernementaux d'alcool et 640 comptoirs de vente. Cent quatre-vingt-dix de ces derniers sont des franchises gérées par des entreprises privées en milieu rural et 450 sont des revendeurs d'alcool rattachés à des restaurants ou des bars.

L'an dernier, la province s'est prononcée en faveur de la privatisation de ses magasins d'alcool. Elle avait lancé un processus de consultation publique sur la vente d'alcool dans la province, ouvrant ainsi la porte à la privatisation de ses établissements.

Le premier ministre Brad Wall a déjà promis que toute proposition de vente des magasins d'alcool détenus par la province ne sera pas mise en oeuvre avant les prochaines élections, en avril prochain.

Présentement, la Saskatchewan gère la distribution et l'entreposage afin de régulariser le prix de l'alcool et d'assurer un revenu supplémentaire pour la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !