•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les changements climatiques, un enjeu bien réel dans les T.N.-O.

Élections 2015 Territoires du Nord-Ouest : L'environnement

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'enjeu mondial que représentent les changements climatiques a des répercussions bien réelles et observables dans les Territoires du Nord-Ouest, cette région du Nord canadien où les résidents se présenteront aux urnes le 23 novembre à l'occasion des élections territoriales.

Un texte de Geneviève NormandTwitterCourriel

Les effets de cette terre en mutation se font déjà sentir au nord du 60e parallèle, alors qu'une délégation canadienne s'apprête à se rendre à Paris pour assister à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques.

« Cette partie du Canada sera témoin des plus grandes hausses de température du pays, voire du monde », a affirmé d'emblée Kevin O'Reilly, un environnementaliste de longue date rencontré à Yellowknife, la capitale des Territoires du Nord-Ouest. Celui-ci se présente pour la première fois aux élections territoriales dans la circonscription de Frame Lake.

« Nous commençons déjà à voir certains de ces changements, dit-il. Le pergélisol commence à fondre et de nouvelles espèces font leur apparition. Et les gens commencent à voir de plus en plus d'orages accompagnés de tonnerre et d'éclairs. »

« Nous n'avons pas senti beaucoup de soutien de la part du gouvernement fédéral au cours de la dernière décennie, mais je suis sûr que notre prochain gouvernement fera des progrès et atteindra ses objectifs. »

— Une citation de  Kevin O'Reilly, environnementaliste et candidat aux élections territoriales

Un virage s'impose, selon les environnementalistes

Le développement économique de la région est surtout basé sur les ressources naturelles. Le sol des Territoires du Nord-Ouest est riche en pétrole, en gaz naturel et en minéraux, dont le diamant, l'or et le zinc.

Selon M. Bromley, il sera nécessaire que le prochain gouvernement territorial parvienne à trouver de nouvelles idées et de nouvelles approches pour limiter l'exploitation des ressources naturelles.

« Ça me désole profondément de voir que la planète, le Monde, ne s’est pas préoccupé par les changements climatiques plus tôt. Les riches, comme le Canada, auraient pu le faire.  »

— Une citation de  Bob Bromley, ancien député territorial et biologiste à la retraite

Les Ténois éliront lundi leur prochain gouvernement, qui devra composer avec ces changements climatiques.

L'épineux dossier de la fracturation hydraulique dans les Territoires du Nord-Ouest reviendra entre les mains des prochains élus, qui devront en déterminer la réglementation aux termes de consultations avec le public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !