•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une propriétaire de garderie plaide coupable pour l'homicide involontaire d'une fillette

Le petit Mackenzy Woolfsmith

Le petit Mackenzy Woolfsmith

Photo : Courtoisie des parents du petit Mackenzy Woolfsmith

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une propriétaire de garderie en milieu familial de Calgary a plaidé coupable pour homicide involontaire, après avoir causé la mort de Mackenzy Woolfsmith, une enfant de 21 mois qu'elle gardait en mai 2012.

Caitlin Jarosz avait d'abord été accusé de meurtre au deuxième degré, un an après le décès de la petite fille.

Son procès devait commencer lundi, mais la femme a plutôt plaidé coupable à l'accusation moins sévère d'homicide involontaire.

« Elle éprouve des regrets depuis le premier jour », a dit l'avocat de la défense, Alain Hepner, en parlant de sa cliente. 

Au moment de l'incident, Caitlin Jarosz avait soutenu que la fillette était tombée dans les escaliers de la garderie, une explication qui ne cadrait pas avec la gravité de ses blessures.

L'enquête médico-légale a démontré que l'enfant avait subi de multiples traumatismes contondants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !