•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mosquée incendiée de Peterborough : un crime haineux selon la police

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La mosquée de Peterborough a été incendiée par un présumé pyromane.

La mosquée de Peterborough a été incendiée par un présumé pyromane.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La police de Peterborough traite désormais l'incendie dans une mosquée de la ville comme un crime haineux.

Lors d'une conférence de presse lundi après-midi, le chef de la police, Murray Rodd, a affirmé qu'une blessure pour l'une des communautés ethniques de la ville est « une blessure infligée à nous tous ».

Par ailleurs, la communauté musulmane de Peterborough s'approche de son objectif de financement sur Internet, des dons qui doivent servir à réparer les dommages causés à sa mosquée, samedi soir, lors d'un incendie criminel, selon les pompiers.

À 17 h 30 lundi, la communauté avait recueilli environ 107 000 $. Son objectif est de 120 000 $, soit l'étendue des dommages, selon le service des incendies local. 

Le Bureau du commissaire des incendies de l'Ontario enquête. Selon les pompiers de Peterborough, le feu a été « allumé délibérément » samedi soir.

Le président de l'association religieuse musulmane de Kawartha, Kenzu Abdella, affirme qu'il s'agit d'un crime haineux, à la suite des attentats de Paris.

Il raconte que l'incendie a éclaté une demi-heure après la fin d'une cérémonie visant à célébrer la naissance d'un enfant. Peu après le départ des convives, un voisin a remarqué que de la fumée s'échappait du bâtiment et a téléphoné au 911.

Le maire de Peterborough, Daryl Bennett, a qualifié l'attaque de « méprisable ».

Si c'est véritablement un crime haineux, ça ne reflète pas du tout notre municipalité.

Daryl Bennett, maire de Peterborough

Pour sa part, la députée fédérale locale Maryam Monsef a déploré l'incendie, espérant que la mosquée pourra rouvrir ses portes bientôt. « Ce n'est pas canadien [cette attaque] », dit la députée musulmane d'origine afghane qui est arrivée au Canada en tant que réfugiée il y a 20 ans. 

C'est la première fois que la mosquée est vandalisée, selon M. Abdella. Les fenêtres du lieu de culte précédent de la communauté musulmane de Peterborough avaient été fracassées après les attentats du 11 septembre 2001.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario