•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 10 morts dans le déraillement d'un TGV en Alsace

Le TGV d'essai qui a déraillé près d'Eckwersheim, au nord de Strasbourg, dans l'est de la France, le 14 novembre.

Le TGV d'essai qui a déraillé près d'Eckwersheim, au nord de Strasbourg, dans l'est de la France, le 14 novembre.

Photo : Jean-Marc Loos / Reuters

Reuters

Une rame d'essai du TGV Est a déraillé samedi en début d'après-midi à Eckwersheim, une commune située au nord de Strasbourg, faisant 10 morts et 32 blessés, dont 12 en « urgence vitale », a annoncé la gendarmerie.

Sur les 49 personnes qui devaient se trouver à bord, selon la SNCF, cinq étaient encore portées manquantes en fin de journée.

« Je ne suis pas capable de vous dire s'il s'agit de cinq disparus ou de cinq personnes qui ne sont pas montées dans le train », a précisé à la presse le général Stéphane Ottavi, commandant de la Légion de gendarmerie d'Alsace.

La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, et son secrétaire d'État aux transports, Alain Vidalies, se sont rendus sur les lieux dans la soirée.

« C'est un drame pour la SNCF, c'est un drame pour les cheminots », a dit Ségolène Royal lors d'un point de presse. Elle a qualifié la scène « d'apocalyptique ».

La ministre a précisé qu'outre les cheminots, il y avait également à bord du train, en ce samedi, « un certain nombre d'invités » et des membres de leurs familles.

L'accident serait dû à un excès de vitesse, sans qu'on en connaisse la cause, a indiqué la préfecture. Un sabotage est a priori exclu, a indiqué Ségolène Royal.

La rame effectuait un test de vitesse entre Saverne et Strasbourg sur la ligne à grande vitesse de la deuxième phase du TGV Est, qui doit être mise en service en avril 2016.

L'accident s'est produit peu avant la jonction de la LGV avec le réseau général, à l'approche de la gare de Strasbourg.

Les six wagons ont totalement déraillé à la sortie d'une courbe, au passage d'un pont, l'avant de la rame s'est couché dans un champ tandis que la motrice arrière tombait dans le canal de la Marne au Rhin, a constaté un photographe de Reuters.

Des plongeurs devaient continuer, dimanche, à fouiller l'épave et les eaux du canal.

Les secouristes s'affairaient en soirée sur le site de l'accident du TGV en Alsace

Les secouristes s'affairaient en soirée sur le site de l'accident du TGV en Alsace

Photo : La Presse canadienne / AP/Jean Francois Badias

International