•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vives réactions aux attentats de Paris en Mauricie et au Centre-du-Québec

Le drapeau de la Ville de Trois-Rivières est en berne.

Photo : Josée Ducharme

Radio-Canada

Les réactions se multiplient en Mauricie et au Centre-du-Québec à la suite des attaques terroristes à Paris, qui ont fait au moins 129 morts. La Ville de Trois-Rivières, la Ville de Shawinigan et la Ville de Drummondville ont mis leur drapeau en berne, en signe de solidarité avec les Français.

Joint samedi matin, le maire de Trois-Rivières Yves Lévesques s'est dit « estomaqué » et « choqué » par ces attentats. « La Ville Lumière s'est éteinte, mais le monde entier est là pour les supporter et sympathiser avec toutes les pertes de vie », dit-il.

Le maire de Shawinigan Michel Angers, lui, dit avoir réagi avec énormément de tristesse. « Quand on voit autant de personnes, plus d'une centaine de personnes qui perdent la vie dans des attentats terroristes, on ne peut qu'être extrêmement triste de la tournure de la situation », dit Michel Angers, joint au téléphone. 

La secrétaire de l'Association Québec-France Mauricie/ Coeur-du-Québec Nicole Gélinas s'est dite « dévastée » par les attentats. 

On imagine la peine de la population. La terreur aussi. C'est inacceptable.

Nicole Gélinas, secrétaire de l'Association Québec-France Mauricie/Coeur-du-Québec

L'Association Québec-France Mauricie/Coeur-du-Québec envisage d'organiser un événement en soutien à la population française. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Société