•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les RIDM atteignent leur majorité

Le documentaire « Bienvenue à F.L. »

Photo : RIDM

Radio-Canada

Deuxième festival du documentaire en importance au Canada après les Hotdocs de Toronto, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) présentent à compter de jeudi 150 films en provenance de 42 pays.

Un texte de Tanya LapointeTwitterCourriel

Le festival célèbre cette année son 18e anniversaire, un passage à l'âge de la maturité, soutiennent les organisateurs, qui attendent cette année 60 000 cinéphiles.

« La section Présentations spéciales, c'est vraiment là où on trouve les films des plus grands cinéastes, les plus grands films de l'année, ceux de Frédéric Wiseman, Claire Simon, Chantal Akerman, Patricio Gusman. Voilà tous ces noms un peu plus connus. C'est vraiment là qu'il faut aller voir », suggère Charlotte Selb, directrice artistique des RIDM.

Pour voir cette vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Il faut aussi compter sur deux rétrospectives; une sur le cinéaste américain Thom Andersen, et une autre intitulée L'oeil du photographe.

« Nous, ça nous intéresse beaucoup de faire des ponts entre les différentes disciplines artistiques, et cette année, on veut faire un pont avec la photographie, ajoute Charlotte Selb. Le cinéaste et photographe Kalik Allah est un photographe de rue new-yorkais qui a réalisé son film et pris des photos à un coin de rue en particulier d'Harlem, de nuit. »

Pour voir cette vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Il y a aussi les quatre sections compétitives pour découvrir des films qui donnent la parole à ceux qui n'en ont généralement pas, offrant un point de vue différent sur des sujets de l'heure.

« Bien entendu, on parle de la Syrie. On parle de l'Irak. On parle des réfugiés. C'est des choses qui reviennent parce que le documentaire est très souvent lié à l'actualité. Mais il y a aussi des sujets qui sont aussi des hasards, comme cette année, on a beaucoup de films qui parlent d'amour [rire]. »

Les documentaires québécois occupent le tiers de la programmation, dont Les vaillants, le film d'ouverture, réalisé par Pascal Sanchez, Bienvenue à F.L., de Geneviève Dulude-De Celles, et Police Académie, de Mélissa Beaudet.

Pour voir cette vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Une centaine d'invités de partout dans le monde participeront aux Rencontres internationales du documentaire, qui se poursuivent jusqu'au 22 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts