•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de coqueluche en Alberta : la vaccination montrée du doigt

La coqueluche cause une toux sévère pendant des semaines. (Archives)
La coqueluche cause une toux sévère pendant des semaines. (Archives) Photo: CBC/Radio-Canada
Radio-Canada

Les représentants de la santé en Alberta estiment que des problèmes liés à la vaccination sont la cause des éclosions de coqueluche dans la province.

« Dans certains cas, le vaccin a pu perdre de son efficacité juste avant que les enfants ont reçu leur rappel alors qu'ils sont en 9e année », pense le Dr Digby Horne, médecin en chef du centre de l'Alberta. Il ajoute que, dans certains cas, la vaccination n'a tout simplement pas fonctionné, notant que dans près d'un tiers des cas de coqueluche les patients avaient été vaccinés.

Près de 900 cas confirmés de coqueluche ont été recensés en Alberta depuis deux ans. Dans le centre de la province, il y a eu 211 cas depuis début 2014, la majorité des personnes atteintes étant des enfants.

Le médecin en chef du centre de l'Alberta observe que l'éclosion de coqueluche dans le centre est en perte de vitesse et pourrait être terminée dans quelques semaines. D'autre part, l'éclosion dans le nord de l'Alberta se poursuit avec 239 cas confirmés cette année.

Cas confirmés de coqueluche

Région de Calgary : 33 cas en 2014, 51 cas en 2015

Région d'Edmonton : 101 cas en 2014, 116 cas en 2015

Nord de l'Alberta : 42 cas en 2014, 239 cas en 2015

Centre de l'Alberta : 128 cas en 2014, 83 cas en 2015

Sud de l'Alberta : 56 cas en 2014, 53 cas en 2015

La coqueluche, si elle n'est pas soignée à temps, peut mener à la pneumonie, à des convulsions, et entraîner des séquelles au cerveau, et même la mort, selon les Services de santé Alberta. Les enfants de moins de 6 mois sont les plus à risque de subir des complications.

Le Dr Digby Horne pense qu'il faut avoir un vaccin plus efficace, mais recommande tout de même la vaccination pour contrer l'éclosion de coqueluche. Les femmes enceintes de 26 semaines et plus sont visées par la campagne d'immunisation afin de protéger les nouveau-nés.

Alberta

Société