•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le squelette d’une gigantesque baleine est nettoyé à l'eau et au savon

Un spécialiste nettoie le squelette de la baleine bleue à l'Université de la Colombie-Britannique.

Un spécialiste nettoie le squelette de la baleine bleue à l'Université de la Colombie-Britannique.

Photo : Harold Dupuis/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le plus grand squelette suspendu au monde d'une baleine bleue fait l'objet d'un nettoyage approfondi au musée Beaty de la biodiversité, à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC).

Des spécialistes debout sur une plateforme élévatrice se servent de savon, d'eau et d'un aspirateur pour laver cette charpente osseuse longue de 25 mètres échouée sur l'Île-du-Prince-Édouard en 1987.

Un spécialiste nettoie le squelette de la baleine bleue à l'Université de la Colombie-Britannique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un spécialiste nettoie le squelette de la baleine bleue à l'Université de la Colombie-Britannique.

Photo : Harold Dupuis/ICI Radio-Canada

« Elle avait été enterrée pendant deux décennies avant que UBC obtienne le droit de l'extraire du sol », raconte Christopher Stinson, adjoint à la conservation des mammifères, reptiles et amphibiens.

Des toiles d'araignées à la hauteur de la mâchoire et de la poussière ont provoqué la décision d'astiquer le squelette qui n'avait pas été nettoyé depuis cinq ans. Les travaux devraient durer une semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !