•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rectorat de l'UQTR : Daniel McMahon seul candidat

Daniel McMahon

Daniel McMahon

Photo : Comptables professionnels agréés du Canada

Radio-Canada

L'actuel président de l'Ordre des comptables professionnels agréés du Québec, Daniel McMahon, est le seul candidat retenu pour occuper la fonction de recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Daniel McMahon dit avoir été sollicité à plusieurs reprises au cours de l'été : « on m'a demandé de songer très sérieusement à revenir à l'Université au moment où l'Université aurait peut-être besoin de moi. »

Le candidat au poste de recteur a déjà été professeur, directeur de département puis vice-recteur aux finances à l'UQTR. Il a aussi occupé la fonction de maire de Nicolet de  1995 à 2001.

Il sera présenté demain matin à la communauté universitaire, qui aura jusqu'au 27 novembre pour se prononcer sur cette candidature. Le choix final sera déterminé par le comité de sélection, le conseil d'administration de l'UQTR et la commission des études de l'Université à la lumière des résultats du vote.

La candidature sélectionnée sera transmise à l'Assemblée des gouverneurs de l'Université du Québec. Cette dernière la transmettra au Conseil des ministres, qui doit l'entériner.

Le successeur de Nadia Ghazzali ?

Le poste de recteur de l'UQTR est devenu vacant après la démission de l'ex-titulaire du poste, Nadia Ghazzali, qui avait démissionné après le dépôt du rapport de la vérificatrice générale du Québec (VGQ), Guylaine Leclerc. La VGQ estimait que l'UQTR n'a pas toujours respecté la réglementation et les saines pratiques de gestion lors de l'attribution de contrats dans les dossiers de la construction du campus de Drummondville et du Centre de développement de l'excellence sportive.

La gestion de Nadia Ghazzali s'est d'ailleurs retrouvée au coeur de nombreuses controverses après son entrée en fonction en février 2012.

Malgré les événements réçents qui ont eu lieu à l'Université, je demeure profondément convaincu que cette institution là est une grande institution, et qu'il est important de ranimer la fierté et le sentiment d'appartenance de l'Université. Et de faire en sorte qu'on parle de l'Université pour les bonnes choses, c'est-à-dire pour la qualité de ce qui s'y enseigne, de ce qui se fait comme recherche et pour l'implication que l'Université a dans sa collectivité.

Daniel McMahon

D'après les informations de Mathieu Papillon.

Société