•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Leloup et Ariane Moffatt couronnés au 37e Gala de l'ADISQ

Jean Leloup et Ariane Moffatt lors du 37e Gala de l'ADISQ

Jean Leloup et Ariane Moffatt lors du 37e Gala de l'ADISQ

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le public et les membres de l'industrie ont couronné Ariane Moffatt et Jean Leloup dimanche lors du 37e Gala de l'ADISQ.

La chanteuse a d'abord été nommée interprète féminine de l'année en plus de remporter le prix du meilleur album pop pour 22 h 22.

Jean Leloup figurait parmi les favoris avec six mentions. Celui qui a marqué l'année musicale avec son album À Paradis City, a été nommé interprète masculin et compositeur de l'année en plus de recevoir le Félix de la chanson de l'année (Paradis City).

Fidèle à sa réputation, Leloup a livré des remerciements parfois drôles, parfois décousus, dont l'animateur Louis-Houde n'a pas hésité à se moquer.

Cliquez ici pour entendre le discours de Jean Leloup après sa victoire dans la catégorie d'auteur ou compositeur de l'année sur votre appareil mobile.

Plusieurs artistes portaient lors du gala une épinglette en appui au mouvement « Notre musique, on veut l'entendre », qui s'oppose à la réduction des quotas de musique francophone à la radio québécoise. Louis-José Houde, à la barre de la cérémonie pour une 10e fois, a également abordé à plusieurs reprises la question des faibles redevances versées aux artistes par les sites de musique en continu. À la blague, il a invité les musiciens à « trouver celui qui a lancé Spotify ».

Marie-Pierre Arthur a de son côté obtenu le premier Félix de sa carrière, celui de l'album adulte contemporain de l'année pour Si l'aurore.

Une des surprises de la soirée est venue de la catégorie du groupe de l'année, pour laquelle le public a couronné Galaxie, devant Alfa Rococo et Radio Radio notamment.

Le chanteur et conteur Fred Pellerin a été le premier à monter sur scène pour aller recevoir le Félix de l'album folk de l'année. Plus tard qu'on pense, préféré au disque Les grandes artères, de Louis-Jean Cormier. Ce dernier est d'ailleurs reparti bredouille malgré six nominations.

Il y a un an, Patrice Michaud était récompensé pour son album Le feu de chaque jour. Cette fois, il a obtenu un Félix pour son spectacle du même nom, qu'il présente depuis plusieurs mois. Isabelle Boulay, pour le spectacle Merci Serge Reggiani, a également remporté un prix.

Marie-Pierre Arthur avec son Félix album contemporain
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marie-Pierre Arthur avec son Félix album contemporain

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Plusieurs prestations ont animé la soirée. Fred Pellerin, Patrick Normand, Galaxie, Fanny Bloom, Marie-Mai, Marie-Pierre Arthur et Kevin Bazinet sont entre autres montés sur scène.

L'ADISQ a également souligné la carrière de l'humoriste, comédienne et chanteuse Dominique Michel en lui remettant le Félix Hommage. René Simard, Patrice L'Écuyer et Rémy Girard ont notamment participé à ce numéro spécial. L'hommage a toutefois été critiqué sur les réseaux sociaux pour sa mise en scène peu originale.

Isabelle Boulay porte son trophée.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Isabelle Boulay porte son trophée.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

La soirée avait pourtant bien démarré avec le monologue d'ouverture de Louis-José Houde.

Les prix remis :

Album de l'année – folk
Fred Pellerin, Plus tard qu'on pense

Spectacle de l'année - interprète
Isabelle Boulay, Merci Serge Reggiani

Spectacle de l'année - auteur-compositeur-interprète
Patrice Michaud, Le feu de chaque jour

Album adulte contemporain de l'année
Marie-Pierre Arthur, Si l'aurore

Révélation de l'année
Philippe Brach

Album pop de l'année
Ariane Moffatt, 22h22

Félix Hommage
Dominique Michel

Groupe ou duo de l'année
Galaxie

Auteur ou compositeur de l'année
Jean Leloup, À Paradis City

Chanson de l'année
Jean Leloup, Paradis City

Interprète féminine de l'année
Ariane Moffatt

Interprète masculin de l'année
Jean Leloup

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...