•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un aîné québécois sur 10 est un proche aidant

Gérard Dumas, un proche aidant

Gérard Dumas, un proche aidant

Radio-Canada

Un Québécois sur 10, âgé de 75 ans et plus, est un proche aidant. C'est ce que révèle le Portrait des proches aidants et les conséquences de leurs responsabilités d'aidant, publié mercredi par l'Institut de la statistique du Québec.

Gérard Dumas, 88 ans, est l'un de ceux-là. Le Trifluvien a longtemps aidé son ami et voisin. Il a fait ses emplettes, l'a conduit à ses rendez-vous et l'a aidé à se laver. Avec le temps, son ami est devenu incontinent.

C'était pas facile, pas évident, mais quand arrivent des situations comme ça, on a une force insoupçonnée.

Gérard Dumas, proche aidant

Aider plus d'une personne à la fois

Les proches aidants sont surtout âgés entre 55 et 64 ans. En effet, plus du tiers des Québécois de ce groupe d'âge jouent ce rôle, selon la récente étude de l'Institut de la statistique du Québec. 

Autre constat de cette recherche : environ 36 % des proches aidants viennent en aide à deux et même trois personnes. Des données qui ne surprennent pas la directrice de l'organisme L'Appui Mauricie, Florence Pauquay.

Des proches aidants qui aident plusieurs personnes, oui il y en a énormément. Mais ce qu'on remarque aussi, c'est que plus la maladie avance, plus le proche aidant va se retrouver seul.

Florence Pauquay, directrice de L'Appui Mauricie

D'après les informations de Claudie Simard

Mauricie et Centre du Québec

Société