•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Impression d'un cerveau en 3D créé à Saskatoon

Le modèle 3D d'un cerveau permet aux chirurgiens de se pratiquer avant une chirurgie complexe.

Le modèle 3D d'un cerveau permet aux chirurgiens de se pratiquer avant une chirurgie complexe.

Photo : Université de la Saskatchewan

Radio-Canada

Un neurochirurgien de Saskatoon a réussi à imprimer une réplique 3D du cerveau d'un de ses patients.

Le Dr Ivar Mendez, chef du Département de chirurgie de l'Université de la Saskatchewan, a travaillé en collaboration avec des ingénieurs pour produire le modèle du cerveau.

Le Dr Ivar Mendez, chef du Département de chirurgie de l'Université de la SaskatchewanAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le docteur Ivar Mendez, chef du département de chirurgie de l'Université de la Saskatchewan

Photo : ICI Radio-Canada/Bonnie Allen

Cette réplique exacte du cerveau de son patient lui permet de s'exercer avant la chirurgie, car l'imprimante réplique toutes les composantes du cerveau, incluant les tumeurs.

Le modèle est imprimé avec un matériel transparent d'une texture similaire à celle du caoutchouc, ce qui le rend également similaire au vrai cerveau. Grâce à la transparence, le médecin peut voir toutes les structures de l'organe.

Je suis neurochirurgien, mais je suis aussi intéressé à l'art. Pour moi, c'est un objet d'une grande beauté. 

Ivar Mendez, neurochirurgien

Cette technologie ouvrira des portes, croit le docteur Mendez. « J'envisage qu'à l'avenir on pourra faire des procédures très difficiles ou impossibles aujourd'hui », espère-t-il. « J'ai l'impression que dans les 20 ou 25 prochaines années, nous pourrons imprimer des matières biologiques. Nous pourrons imprimer des organes », croit le médecin.

Ivar Mendez a mentionné qu'avec la technologie disponible aujourd'hui, il est possible d'imprimer le cartilage d'une oreille. Les impressions en 3D sont encore à leurs balbutiements, mais il croit que l'avenir est prometteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé