•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan se ravise et accepte de rembourser un traitement médical coûteux

Les enfants de la famille Amir Akhter souffrent du syndrome de Morquio de type A, un déficit enzymatique qui retarde leur croissance.
Les enfants de la famille Amir Akhter souffrent du syndrome de Morquio de type A, un déficit enzymatique qui retarde leur croissance. Photo: Kathy Fitzpatrick/CBC
Radio-Canada

La Saskatchewan remboursera temporairement un médicament coûteux qui pourrait réduire la progression d'une maladie rare chez trois enfants d'une même famille, après une révision de sa décision qui avait refusé le remboursement en premier lieu.

Trois des cinq enfants de Muhammad Amir Akhter souffrent du syndrome de Morquio de type A, un déficit enzymatique qui retarde leur croissance. Il n'existe pas de remède, mais la progression de la maladie peut être réduite grâce à des enzymes synthétiques appelées Vimizim.

La province remboursera le traitement durant un an, afin de déterminer l'efficacité du médicament sur les trois enfants de la famille Akhter.

Le ministère de la Santé avait tout d'abord refusé de rembourser ce traitement, puisqu'il n'est pas prouvé être efficace pour les enfants de 5 ans et plus, avait justifié le ministre de la Santé Dustin Duncan en octobre dernier.

M. Duncan avait toutefois demandé à son ministère de consulter d'autres sources d'informations sur ce cas particulier.

« Malgré l'incertitude de l'efficacité [du traitement], des spécialistes que nous avons consultés ont établi qu'une période d'essai pourrait déterminer si le traitement peut être bénéfique à ces enfants », a indiqué mardi le ministre de la Santé dans un communiqué.

La Saskatchewan va collaborer avec les autres provinces pour développer une approche commune concernant les médicaments chers pour traiter les maladies rares.

La province a précisé que ses décisions de rembourser ces médicaments se prennent sur une approche au cas par cas.

Saskatchewan

Santé