•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Yukon veut interdire l'usage de drones à la chasse

Small remote-controlled UAV's (drones) equipped with cameras, with prices ranging from a few hundred to a few thousand dollars, are becoming increasingly popular, both with entrepreneurs, and hobbyists.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Yukon aimerait interdire complètement l'utilisation de drones à la chasse. Le territoire tient pour ce faire une consultation publique sur de possibles amendements à la loi sur la faune. 

La réglementation actuelle oblige un chasseur ayant aperçu un animal à partir d'un avion à attendre 48 heures avant de pouvoir le chasser.

Présentement, rien n'interdit aux chasseurs d'utiliser des drones, mais les responsables du ministère de l'Environnement affirment que ces appareils donnent aux chasseurs un avantage important sur les animaux.

Selon Robert Florkiewicz de la direction de la chasse et de la pêche, les drones ne cadrent pas avec l'approche du ministère vis-à-vis de la chasse sportive. Il explique que ceux-ci sont silencieux et offrent des images en haute résolution sur une large superficie.

« Nous travaillons avec une philosophie de chasse équitable. Un drone qui donne de l'information en temps réel sur la localisation de la faune confère au chasseur un avantage qui contrevient à la notion de chasse équitable. »

— Une citation de  Robert Florkiewicz

L'usage de drones pour la chasse est banni en Alaska, au Manitoba et en Saskatchewan alors que d'autres provinces étudient la question, souligne Robert Florkiewicz.

Les Yukonnais ont un mois pour se prononcer sur ce changement ainsi que sur d'autres amendements proposés à la loi sur la faune. Robert Florkiewicz ne croit toutefois pas que la nouvelle réglementation sera en place pour la saison de chasse du printemps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...