•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Gaspé, une équipe à la recherche de bateaux coulés par les nazis

Montréal Ce soir, 25 juin 1990

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO) et le chasseur d'épaves Samuel Côté sont en mission en vue d'identifier des navires coulés en 1942, lors de la Bataille du Saint-Laurent.

L'équipe cherche actuellement deux épaves : le néerlandais Saturnus et le norvégien Inger Elizabeth, qui ont été coulés au large de Cap-Gaspé par un sous-marin allemand, le U 517.

Coralie Monpert, chargée de projet, CIDCO et Jeannot Bourdages, archiviste au Musée de la GaspésieAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Coralie Monpert, chargée de projet, CIDCO et Jeannot Bourdages, archiviste au Musée de la Gaspésie

Photo : ICI Radio-Canada/William Bastille Denis

Ils ont sondé le fleuve Saint-Laurent à 30 milles nautiques de la côte gaspésienne.

Nous avons trouvé des épaves et il faut maintenant confronter nos données avec les données existantes. C'est un beau défi.

Une citation de :Érik Phaneuf, archéologue et anthropologue

Durant cette période, les nazis avaient envahi le Saint-Laurent. En tout, 27 bateaux de la marine marchande ont été torpillés. Entre 21 et 23 navires ont été coulés. Cette bataille a fait entre 370 et 400 victimes.

Prise de vue à bord d'un sous-marin U-BoatAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Prise de vue à bord d'un sous-marin U-Boat

Photo : Archives

Un résident de Gaspé, Fabien Sinnett, s'en souvient très bien.

J'avais 10 ans. Ce qui m'a frappé, c'est de voir ces blessés arriver à Gaspé. J'espère qu'ils vont trouver des épaves. Il faut documenter cette page d'histoire.

Une citation de :Fabien Sinnett

Financée par Patrimoine Canada, cette recherche s'échelonnera sur un an.

D'après le reportage de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec