•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Expiration de l'assurance-emploi : des chercheurs d’emploi se manifestent

Des chercheurs d'emploi sont plus nombreux dans un bureau d'aide à l'emploi, à Edmonton

Des chercheurs d'emploi sont plus nombreux dans un bureau d'aide à l'emploi, à Edmonton

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des Albertains dont les revenus de l'assurance-emploi ont commencé à se tarir sont plus nombreux à se chercher du travail, a remarqué une responsable d'un bureau d'aide d'Edmonton.

« Beaucoup d'Albertains qui travaillaient, puis qui recevaient l'assurance-emploi à son taux maximum, ont commencé à en voir le bout il y a à peu près six mois », explique RobinFraser, superviseure d'un centre AlbertaSupports de la capitale albertaine. « Dans les 6 à 12 derniers mois, nous avons vraiment vu une différence », souligne-t-elle. 

« Nous commençons à voir une augmentation des visites de ces Albertains. »

— Une citation de  Robin Fraser, superviseure d'un centre AlbertaSupports d'Edmonton

Sonya Lloyd, une chercheuse d'emploi, s'est aperçue d'une intensification de la concurrence. « J'ai vu une annonce publiée il y a six heures, a-t-elle raconté. Plus de 500 personnes l'avaient déjà regardée. »

Ses heures de travail ont récemment été réduites. Elle cherche depuis un emploi à temps partiel dans l'administration.

Selon Robin Fraser, les centres d'aide à l'emploi donnent également des conseils d'orientation et de formation. Ils aident aussi à rédiger un bon CV et à se préparer pour des entretiens d'embauche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !