•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Claude Robinson inspire le public du Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le triste sort de la ville de Gagnon : de la fermeture à la démolition

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Lors du 34e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT), près de 175 personnes ont assisté à une conférence de Claude Robinson. L'auteur et illustrateur est devenu un porte étendard de la question des droits d'auteurs, s'étant livré pendant 20 ans à une bataille judiciaire contre le studio d'animation Cinar qui a plagié son œuvre.

Avec les informations de Vanessa LimageTwitterCourriel

Lors de sa conférence, l'artiste a invité le public à être curieux et à se relever devant l'adversité.

C'est un dialogue. Ce n'est pas une conférence d'un gars en avant qui fait un show. Ça, c'est plate mur à mur. C'était vraiment avec de l'interaction, les gens pouvaient poser des questions. Ça c'était agréable.

Claude Robinson

M. Robinson a semblé très heureux de son expérience au FCIAT.

Il y a quelqu'un qui m'a dit : "Mon Dieu que vous avez été persévérant!". Je leur ai donné un exemple précis. Moi, ça fait 20 ans, le litige. Quand j'ai commencé le litige en 1995, votre festival avait déjà 14 ans. Alors moi, je n'ai pas de leçons à vous donner à vous autres ici sur la persévérance. Quand un festival est rendu à 34 ans, vous méritez le respect, quelque chose de rare!

Claude Robinson

Invité à l'émission Des matins en or d'ICI Abitibi-Témiscamingue, M. Robinson a également révélé qu'il travaillait sur un long métrage qui sera réalisé par Michel La Veaux. Il s'apprête également à tenir un rôle dans le film Squat de Samuel Matteau.

Claude Robinson, de passage au studio d'ICI Abitibi-TémiscamingueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Claude Robinson, de passage au studio d'ICI Abitibi-Témiscamingue

Photo : ICI Radio-Canada / Joël Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !