•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Halloween « nuit à l’intégrité des enfants », dit Brian Pallister

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Brian Pallister

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Brian Pallister

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un extrait sonore d'un débat parlementaire, dans lequel on entend le chef du Parti progressiste-conservateur du Manitoba critiquer Halloween, a fait surface sur le site YouTube récemment. Brian Pallister y critique avec virulence les mœurs véhiculées par la fête.

Le clip, qui a été téléchargé par un utilisateur anonyme se servant d'un compte appelé « brianpallister », a été fait à partir d'un enregistrement réalisé lors d'un débat à l'Assemblée législative, le 24 novembre 2014.

Lorsqu'il a tenu ses propos, M. Pallister essayait de dresser un parallèle entre la décision du gouvernement néo-démocrate d'augmenter la taxe de vente provinciale (TVP) et la fête qui prône le déguisement.

« La question qui se pose est donc si les Manitobains feront tomber le masque pour voir ce qui se cache derrière », a-t-il noté, faisant référence au fait que le Nouveau Parti démocratique du Manitoba avait promis de ne pas augmenter la taxe provinciale.

Par contre, le discours du chef de l'opposition est devenu de plus en plus étrange lorsqu'il a exprimé ardemment la haine qu'il vouait à la fête automnale.

Je déteste l'Halloween, et je l'ai toujours détestée

Brian Pallister, chef du Parti progressiste-conservateur

Le député de Fort Whyte s'est ensuite lancé dans une diatribe, expliquant qu'il était toujours plus grand de taille que le reste de ses amis et donc tout le monde le démasquait rapidement, peu importe son déguisement. Pourtant, ses amis étaient plus ou moins de la même taille et réussissaient à duper les gens.

« Je déteste cet aspect de tromperie [de l'Halloween]. Jamais je n'aimerai cette fête-là, a-t-il renchéri. Je n'aime pas le porte-à-porte à la recherche de friandises. Je pense que ça nuit à l'intégrité des enfants. »

Lundi matin, le clip approchait les 4300 visionnements sur YouTube.

Ce n'est pas première fois que l'homme politique émet des commentaires au sujet d'une fête qui provoquent la surprise. En décembre 2013, le chef du Parti progressiste-conservateur du Manitoba a ainsi souhaité de joyeuses fêtes « aux athées infidèles » (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !