•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton se souvient d’un poème de la Grande Guerre

Des coquelicots dans un champs

Des coquelicots dans un champs

Photo : CBC

Radio-Canada

À l'arrivée du 11 novembre qui souligne la fin de la Première Guerre mondiale en 1918, un nouveau parc à Edmonton célébrera dimanche les 100 ans du poème Au champ d'honneur de John Mccrae.

Les versets poignants de ce médecin militaire canadien écrits sur un champ de bataille en Belgique sont devenus pour les Canadiens et les Britanniques un symbole d'une génération fauchée par la guerre.

« Il a rédigé ce poème au cours de combats intenses [pendant lesquels] les bombardements ne cessaient pas, » rappelle le directeur de la société Castle Downs Recreation, Neil Chymko, derrière l'initiative de la commémoration.

Dimanche, le poème sera lu en public par un élève dans le parc Flanders Field de Griesbach qui sera décoré de coquelicots et aura des allées symbolisant les tranchées de la Grande Guerre. Une plaque en bronze honorera également M. Mcrae.

Le parc est un moyen de rappeler les sacrifices que font les militaires canadiens, dit M. Chymko.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Société