•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Un nouveau chapitre pour les librairies francophones à Toronto

Happie Testa ouvrira la Librairie Mosaïque le 30 novembre à l'Alliance française.

Happie Testa ouvrira la Librairie Mosaïque le 30 novembre à l'Alliance française.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Radio-Canada a appris qu'une nouvelle librairie francophone ouvrira le 30 novembre à Toronto. La Librairie mosaïque s'installera dans les locaux de l'Alliance française.

« C'est très joli, il y a des travaux à faire, on va commencer la semaine prochaine », affirme la copropriétaire du futur magasin, Happie Testa.

Je sais que la communauté a besoin de ça. Il y a déjà beaucoup de demandes.

Une citation de :Happie Testa, libraire

Happie Testa est déjà copropriétaire de Rainbow Caterpillar, une librairie qui a ouvert ses portes à Toronto en 2010. On y retrouve des livres pour enfants, écrits dans une quinzaine de langues, dont le français.

La nouvelle librairie s'adressera à une clientèle plus large. « On va trouver tous les livres francophones. L'espace n'est pas gigantesque, mais on va avoir certainement les meilleurs vendeurs, on va avoir les gagnants des prix, comme celui du gouverneur général et une collection de bandes dessinées », affirme la libraire.

L'Alliance française de Toronto met un espace à sa disposition dans ses locaux de l'Avenue Spadina. La nouvelle librairie fait aussi partie d'un projet plus global de créer un lieu de rassemblement qui accueillera aussi un jour, un café.

Un premier projet annulé

Au mois d'août, l'Alliance française de Toronto avait annoncé un partenariat avec la Librairie du Quartier, une entreprise établie à Québec depuis 2014. Les propriétaires de cette librairie ont toutefois changé d'avis, sans expliquer leur décision.

On a décidé, fin septembre, en fait, de mettre le projet sur la glace finalement parce que l'emplacement ne nous convenait plus.

Une citation de :Christope Gagnon-Lavoie, copropriétaire de la Librairie du Quartier
Christophe Gagnon-Lavoie croit qu'il n'y a pas de place pour deux librairies francophones à Toronto.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Christophe Gagnon-Lavoie croit qu'il n'y a pas de place pour deux librairies francophones à Toronto.

Pourtant, l'entreprise québécoise envisageait toujours d'ouvrir une succursale dans la métropole.

Christophe Gagnon-Lavoie était même de passage à Toronto, cette semaine, pour rencontrer de nouveaux partenaires.

Lorsqu'il a appris que l'Alliance française de Toronto allait quand même de l'avant avec l'ouverture d'une librairie francophone, il a remis son projet en question.

« Je demeure convaincu qu'il y a une place à Toronto pour une librairie francophone, qui pourrait être viable. Est-ce que d'ouvrir deux librairies francophones à Toronto en même temps est une bonne idée? Je ne crois pas », a-t-il dit. Surtout que trois librairies francophones ont fermé leur porte à Toronto depuis 2009.

Happie Testa demeure quant à elle optimiste. « Ça va fonctionner, il n'y a aucun doute. Aucun. »

Avec les informations de Kevin Sweet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !