•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découverte d'un squelette de dinosaure à plumes en Alberta

Vision d'artiste de l'Ornithomimus, par l'artiste Julius Csotonyi, basé sur les dernières preuves scientifiques.

Vision d'artiste de l'Ornithomimus, par l'artiste Julius Csotonyi, basé sur les dernières preuves scientifiques.

Photo : Julius Csotonyi / Université de l'Alberta

Radio-Canada

Un étudiant au premier cycle en paléontologie de l'Université de l'Alberta a fait la découverte d'un squelette d'un dinosaure à plumes au cours de la première année de son programme.

Van der Reest a trouvé la queue d'une espèce de dinosaures autruches qu'on appelle Ornithomimus, un dinosaure qui possède des plumes.

« C'est assez remarquable, a affirmé son superviseur et paléontologiste reconnu au Canada, Philip Currie. Je pense que je n'ai pas arrêté de sourire depuis ».

Cette découverte s'ajoute à celles effectuées il y a trois ans par les paléontologues du musée Royal Tyrell, à Drumheller.

« En 2012, on avait vu que les spécimens avaient le corps couvert de plumes filamenteuses genre du duvet et que sur les bras ces animaux avaient des plumes », a décrit le paléontologue François Therrien.

Ce spécimen resserre les liens entre les dinosaures et les oiseaux.

Alexe Wolfe, professeur à l'Université de l'Alberta

« C'est intéressant de voir que ce qu'on avait prédit dans notre article en 2012, que les dinosaures à plumes n'étaient peut-être pas aussi rares que ça, c'était juste une question d'avoir un peu de chance et de garder un oeil ouvert quand on fait de nouvelles découvertes. Or, c'est ce qui s'est passé à l'Université de l'Alberta. Ils ont ramassé un spécimen qui n'avait l'air de rien de particulier », a affirmé M. Therrien.

Le nouveau squelette inclut la queue de l'animal, ce qui a permis de découvrir que cette espèce n'avait pas de plumes sous le corps et le bas des jambes, ce qui permettait au dinosaure de stabiliser sa température interne.

Alberta

Archéologie