•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de Michel Vienneau : sa mère lance un cri du coeur

vienneau-police-bathurst

Photo : Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près de 10 mois après la mort de Michel Vienneau à Bathurst, sa famille lance un cri du coeur. Au nom de sa famille, sa mère, Sylvie Vienneau, a envoyé une lettre aux médias.

M. Vienneau a été tué par balles par un agent de la police de Bathurst le 12 janvier 2015 à la gare de Bathurst. La Gendarmerie royale du Canada en Nouvelle-Écosse a mené l'enquête sur la mort de ce dernier. Pour le moment, la GRC affirme qu'elle ne fournira aucun détail sur l'enquête. 

L'homme âgé de 51 ans a été tué dans le cadre d'une enquête qui suit son cours, selon les forces policières. La GRC a confié cette enquête à une équipe du Groupe des crimes majeurs de la GRC en Nouvelle-Écosse.

Dans sa lettre, Sylvie Vienneau raconte que Michel Vienneau était une bonne personne. Elle dit que cette mort tragique a bouleversé sa famille.

« Cette histoire nous cause une grande tragédie et continue à détruire ma famille. C'est cruel! Nous sommes octogénaires, moi et mon mari, et nous sommes très bouleversés par cette situation. Notre santé en mange un dur coup à tous les jours avec cette histoire complètement folle », peut-on lire dans la lettre.

Ma famille vie difficilement avec des spéculations venant de tous les bords tous les côtés puisque nous sommes laissés sans réponses concrètes.

Extrait de la lettre de Sylvie Vienneau

Sylvie Vienneau en veut terriblement aux policiers qui ont abattu son fils. « Les policiers ont tué Michel sauvagement, même un animal ne reçoit pas ce traitement. Même des hommes dangereux ont droit à la vie et de comparaître en cour. Michel a été abattu sans sa version des faits ».

Elle croit qu'il y a encore de nombreuses questions qui restent sans réponse et elle demande des explications. « Donné nous les réponses à nos pourquoi? On veut savoir! » écrit-elle.

La famille de Michel Vienneau croit que ces réponses pourront les aider dans leur processus de deuil. « Pauvre Michel, ta famille est triste et bouleversée. Repose en paix mon fils. Nous t'aimerons toujours! » conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie