•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'armée nigériane dit avoir libéré 338 otages de Boko Haram

Les forces nigérianes s'apprêtent à attaquer Boko Haram (archives)

Les forces nigérianes s'apprêtent à attaquer Boko Haram (archives)

Photo : ? Reuters Photographer / Reuter

Associated Press

Les forces nigérianes ont libéré 338 personnes, essentiellement des femmes et des enfants, qui étaient retenues captives dans des camps du groupe Boko Haram dans une forêt du nord-est du pays, a annoncé l'armée mercredi.

Une trentaine de djihadistes ont été tués lors de l'offensive lancée mardi contre deux camps en bordure de la forêt de Sambisa, un fief des insurgés, selon un communiqué militaire diffusé sur les réseaux sociaux.

Les soldats auraient aussi tué quatre insurgés qui s'apprêtaient à perpétrer une attaque à la bombe dans l'État d'Adamawa, aussi dans le nord-est du pays. Des attentats à la bombe qui visaient principalement des mosquées et des marchés ont fait des centaines de morts depuis quelques mois.

Notre dossier

L'armée a mis en ligne des images qui montreraient l'arsenal saisi dans les camps et les corps de plusieurs djihadistes.

Les militaires nigérians ont secouru des centaines de personnes retenues captives par Boko Haram depuis le début de l'année, mais aucune des 219 écolières enlevées en avril 2014 dans la ville de Chibok.

Le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari a promis d'écraser l'insurrection de Boko Haram d'ici la fin de l'année.

International