•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 choses à savoir sur le budget de l'Alberta

Le ministre des Finances de l'Alberta Joe Ceci

Le ministre des Finances de l'Alberta Joe Ceci

Photo : ICI Radio-Canada/Terry Reith

Radio-Canada

Le gouvernement de l'Alberta a présenté mardi un budget provincial critiqué à cause du déficit prévu de 6,1 milliards de dollars. Voici six choses à retenir de ce premier budget néo-démocrate.

Un texte de Geneviève NormandTwitterCourriel

1. Le gouvernement empruntera de l'argent et présente le pire déficit de l'histoire de l'Alberta.

Le gouvernement a rappelé à maintes reprises qu'il était hors de question de faire des compressions dans les services au public.

Avec des dépenses maintenues sinon accrues et des revenus en moins, le gouvernement fait donc appel à son fonds de prévoyance. Le solde de ce compte d'épargne ne contiendra plus un sou en 2016-2017,et le gouvernement néo-démocrate prévoit alors emprunter pour couvrir ses dépenses courantes, une première en plus de 20 ans.

Le gouvernement de l'Alberta prévoit emprunter 712 millions de dollars au cours de l'année financière 2016-2017 et 3,1 milliards de dollars l'année suivante.

L'Alberta prévoit le retour à l'équilibre budgétaire en 2019-2020.


2. La situation économique est fragile et le taux de chômage devrait atteindre un pic à 6,2 % en 2016.

Selon le gouvernement de l'Alberta, 31 000 emplois ont été abolis depuis décembre 2014 dans le secteur privé, la plupart liés au secteur pétrolier et gazier.

« Après une récession légère en 2015, l'économie de l'Alberta devrait se rétablir en 2016 », peut-on lire dans le budget. Il est cependant attendu que cette reprise se fasse au ralenti avec une croissance de 0,9 %.


3. Le gouvernement investit largement dans les infrastructures.

Le gouvernement Notley prévoit dépenser 34 milliards de dollars sur cinq ans pour développer les infrastructures nécessaires à sa population grandissante.

Dans le secteur de la santé, 830 millions de dollars ont déjà été confirmés pour assurer le début des travaux de construction du centre de cancérologie de Calgary.

Les 34 milliards de dollars réservés pour le développement des infrastructures iront à un grand nombre de projets variés allant de la construction de routes et de ponts aux mesures d'atténuation des inondations, en passant par l'amélioration des institutions scolaires de Lethbridge.


4. Les taxes sur l'alcool et les cigarettes augmentent.

Le gouvernement précédent avait déjà, dans son budget de mars dernier, augmenté les taxes sur les produits du vice. Dans le budget néo-démocrate, les taxes sur l'alcool et les cigarettes sont une fois de plus révisées à la hausse. Ces augmentations entrent en vigueur dès le 28 octobre.

Par exemple :

- La taxe sur les cartouches de cigarettes augmentera de 5 $.
- La taxe minimale sur un cigare sera de 0,25 $ et la taxe maximale pourrait atteindre 7,83 $.
- La taxe sur les produits alcoolisés augmentera de 5 %.

D'autres mesures, comme la hausse de la taxe sur les assurances vie, accidents et maladies ainsi que de la taxe sur les carburants de train, sont aussi prévues.

Malgré cela, le gouvernement persiste à dire que l'Alberta est l'une des provinces où « les taxes dans leur ensemble sont les plus faibles au Canada ».

En juin, le gouvernement a introduit des taux d'imposition progressifs pour les particuliers. La province ne compte toujours pas de taxe de vente provinciale.


5. La province crée un programme d'aide à la création d'emplois.

La province met sur pied le Programme d'incitation à la création d'emplois. Ce dernier subventionnera les entreprises qui augmentent la taille de leur effectif.

Ce programme permettra à une entreprise albertaine d'empocher 5000 $ lorsque cette dernière créera un emploi à temps plein.

Ce nouveau programme, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016, devrait aider à créer 27 000 nouveaux emplois chaque année.


6. L'Alberta connaîtra des déficits pendant encore quatre ans.

- 2015-2016 : déficit de 6,1 milliards de dollars
- 2016-2017 : déficit de 5,4 milliards de dollars
- 2017-2018 : déficit de 4,4 milliards de dollars
- 2018-2019 : déficit de 2,1 milliards de dollars
- 2019-2020 : surplus de 1 milliard de dollars

Alberta

Politique provinciale