•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une accusation abandonnée contre le présumé tourmenteur d'Amanda Todd

Chargement de l’image

Amanda Todd et ses messages de souffrance publiés sur YouTube

Photo : Instagram

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les procureurs néerlandais ont retiré l'accusation de production de pornographie juvénile contre Aydin Coban, celui-là même qui est soupçonné d'extorsion et de leurre par Internet au sujet de l'affaire Amanda Todd au Canada.

L'avocat de Coban, Christian van Dijk, a confirmé l'abandon de l'accusation. Il a ajouté que son client faisait toutefois encore face à des accusations d'extorsion et d'avoir fait circuler des photos de ses présumées victimes nues. Son procès doit commencer en avril.

Les accusations contre Coban ne sont pas liées à l'affaire Todd, a mentionné Me van Dijk. Toutefois, les victimes de l'accusé habiteraient à l'extérieur des Pays-Bas.

Un porte-parole du bureau des procureurs de la Colombie-Britannique, Neil MacKenzie, a dit que la province tentait toujours de faire extrader M. Coban au Canada. Une demande a été envoyée au ministère fédéral de la Justice pour qu'il l'envoie aux Pays-Bas.

Amanda Todd est une adolescente de la Colombie-Britannique qui s'est suicidée en octobre 2012. Peu de temps avant sa mort, elle avait diffusé une vidéo sur Internet où elle racontait comment elle avait été convaincue par un inconnu de se montrer nue au cours d'une rencontre en ligne. La jeune fille avait ensuite été victime de chantage.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.