•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le FME remporte le 3e Félix de son histoire à l'ADISQ

L'équipe du FME après avoir reçu son trophée

L'équipe du FME après avoir reçu son trophée

Radio-Canada

Lors de la première partie des Galas de l'ADISQ, le Festival de musique émergente (FME) a remporté le troisième Félix de son histoire, mardi. Le festival a été sacré événement de l'année, et ce, pour son édition 2014.

Le directeur du FME, Mathieu Joanisse, était très heureux de recevoir le prix.

C'est le résultat d'un travail d'arrache-pied. Nous avons la chance d'avoir une communauté qui nous suit, beau temps, mauvais temps. Les gens de Rouyn-Noranda suivent les courants musicaux. C'est unique au Canada et c'est ça qui nous a permis de surclasser le Festival de jazz, entre autres.

Mathieu Joanisse

Une importante délégation de représentants du FME était sur place pour recevoir le prix. Mais le plus grand absent est Sandy Boutin, cofondateur et président de l'événement qui se trouve à Rouyn-Noranda où un membre de sa famille est gravement malade.

Simone records, la maison de disque de Sandy Boutin a également remporté trois prix. Maison de disques de l'année, pochette de l'année (Louis-Jean Cormier, Les grandes artères) et producteur de disques de l'année.

En ce qui concerne ADISQ : le premier gala 2015, la compagnie de disques 7ième Ciel records du rouynorandien Steve Jolin a vu une de ses production, l'album XXL d'Eman X Vlooper remporter la statuette du meilleur album hip-hop.

Abitibi–Témiscamingue

Spectacles