•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mission accomplie pour les 24 heures du roman

Mission accomplie pour les 24 heures du roman

L'aventure des 24 écrivains francophones qui ont participé à la rédaction d'une œuvre sur Samuel de Champlain à bord du train l'Océan a pris fin à Toronto.

L'œuvre collective sur laquelle ils ont travaillé, à bord du train l'Océan, sera publiée le 16 novembre aux éditions Prise de parole en Ontario.

Voici quelques réactions d'auteurs qui ont participé au projet.

Ça me frustre tellement, quand j'écris je peux m'arrêter une demi-heure sur un mot, tu sais, parce que je ne peux pas le saisir... Mais là je n'ai pas eu le temps de faire ça.

HÉLÈNE K, auteure franco-ontarienne

Écrire de la prose narrative pour un poète dans un train au Canada, je ne le ferai jamais plus, mais si on me proposait de le refaire demain j'accepterais parce que c'était génial.

FRÉDÉRIC FORTE, auteur français

Je pense qu'on est rendu à une époque où on a envie collectivement de revisiter ces personnages-là, pas pour les détruire, mais leur redonner leur vraie stature d'homme parce que moi je trouve qu'un homme c'est beaucoup plus intéressant qu'un demi-dieu.

DANIEL GRENIER, auteur québécois

Ce n'est pas un livre d'histoire, je traite ça de façon bien humoristique, je parle de l'hiver que Champlain a dû passer avec nous et des aventures qu'il a dû vivre.

JEAN SIOUI, auteur et chef de la nation Huronne-Wendat

Selon le chercheur Alexis Lachaîne du collège universitaire Glendon, l'objectif était louable.

Je pense que c'est bien de donner parfois la chance aux écrivains de fiction, aux romanciers, la chance de raconter des histoires importantes comme celles-là, pour l'héritage francophone en Amérique, en Ontario.

ALEXIS LACHAÎNE, chercheur Collège Glendon

Le roman « Sur les traces de Champlain » sera en librairie le 16 novembre.

L'organisme « l'écriture en mouvement » à l'origine du projet, envisage déjà une suite pour le 150e anniversaire de la confédération.

D'après le reportage de Frédéric Pepin.

Ontario

Livres