•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un gardien sonne l'alarme sur le mauvais état d'une prison à Terre-Neuve

Her Majesty's Penitentiary
La prison provinciale Her Majesty's Penitentiary à Terre-Neuve Photo: CBC
Radio-Canada

Les bagarres sont de plus en plus violentes et les armes dissimulées sont nombreuses dans la prison Her Majesty's Penitentiary, selon un gardien.

Cette prison provinciale à Saint-Jean a déjà dépassé de plusieurs années sa durée de vie, selon un rapport publié en 2008. Construite au milieu du XIXe siècle, elle ne répond plus aux besoins des services correctionnels, ce que le gouvernement reconnaît.

Un gardien de la prison, qui a accepté de parler sous le couvert de l'anonymat, explique que la structure est tellement ancienne que des détenus sont capables d'arracher des morceaux de barres d'armature pour s'en servir comme des armes.

De nombreuses fissures dans les plafonds et les murs servent de cachettes pour de la drogue et des armes.

Il y a eu 73 agressions contre des détenus au cours de l'année dernière dans les prisons provinciales. Bien que ce nombre n'ait pas augmenté, le degré de violence est plus élevé, selon le gardien.

Il dit que la plupart des bagarres comprennent maintenant des coups de pied au corps et à la tête. Il ajoute que la conception de la prison est telle qu'il est impossible de séparer les détenus violents.

Le ministre de la Justice a indiqué l'an dernier que le remplacement de la prison était une priorité, mais le projet a été reporté, compte tenu du déficit de plus d'un milliard de dollars prévu dans le dernier budget provincial.

Avec les informations de Stéfan Thériault

Société