•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fichage : « On a besoin d'un changement de culture », selon Wynne

Un policier

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre ontarien de la Sécurité publique, Yasir Naqvi, promet de dévoiler avant la fin de l'automne de nouvelles règles provinciales pour encadrer le contrôle d'identité par la police dans la rue, appelé fichage. La première ministre Kathleen Wynne ne promet pas, toutefois, la fin de cette pratique controversée.

Consultations publiques houleuses sur le fichage à TorontoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Consultations publiques houleuses sur le fichage hier soir à Toronto

Photo : CBC

Le ministre Naqvi a répété hier qu'il s'opposait au fait d'arrêter un individu dans la rue de « façon arbitraire et aléatoire simplement pour colliger de l'information » sans avoir de soupçons contre la personne.

Mme Wynne a abondé dans le même sens en entrevue à la CBC ce matin, refusant de donner plus de détails pour l'instant sur la nouvelle politique provinciale.

La province a mené des consultations publiques à ce sujet au cours des derniers mois.

Le fichage cible injustement la communauté noire, ont dénoncé les critiques. La première ministre Wynne ajoute que les Premières Nations dans le nord de l'Ontario, notamment, sont aussi touchées.

On a besoin d'un changement de culture.

Une citation de :Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario

Néanmoins, Mme Wynne est d'accord avec les corps policiers, qui soutiennent que le fichage est utile dans leurs enquêtes. Il ne semble donc pas que la province va bannir la pratique complètement.

C'est entre autres ce que réclame le NPD, dont une motion a été adoptée hier à l'Assemblée législative.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario