•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une étude pour évaluer les services offerts aux immigrants francophones

Le professeur de sociologie, Paulin Mulatris, est le chercheur principal d'une nouvelle étude sur les services d'accueil et d'intégration des nouveaux francophones dans les quatre provinces de l'Ouest et les trois territoires.

Le professeur de sociologie, Paulin Mulatris, est le chercheur principal d'une nouvelle étude sur les services d'accueil et d'intégration des nouveaux francophones dans les quatre provinces de l'Ouest et les trois territoires.

Photo : ICI RADIO-CANADA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une étude de l'Université de l'Alberta en partenariat avec des chercheurs au Manitoba, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique visera à savoir si les services offerts aux immigrants francophones sont bien adaptés à leurs besoins.

« Nous voulons savoir : " Est-ce qu'on répond à la demande? Est-ce que les services sont adaptés aux attentes des bénéficiaires? " », indique le chercheur principal et professeur de sociologie, Paulin Mulatris.

Le chercheur a obtenu une subvention de 146 000 $ de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) afin de réaliser la recherche, qui étudiera les services offerts aux francophones dans les quatre provinces de l'Ouest et dans les trois territoires.

« En 12 ans d'existence, ces services d'accueil et d'établissement, leviers indispensables de ces mouvements démographiques, n'ont jamais été ni globalement ni comparativement étudiés pour mesurer leurs impacts réels sur les personnes accueillies et sur les communautés francophones d'accueil. L'étude vise à donner une rétroaction afin d'améliorer les services existants et de les calibrer aux nouveaux besoins des personnes accueillies », indique Paulin Mulatris.

D'ici février, l'équipe interrogera 800 personnes lors d'entrevues téléphoniques. Ces personnes seront choisies aléatoirement dans la base de données de CIC. Par la suite, des groupes de discussion auront lieu dans chacune des régions visées par l'étude. Il y aura deux groupes de discussions par province et un groupe par territoire.

Paulin Mulatris sera appuyé par quatre cochercheurs dans les trois autres provinces de l'Ouest : Lori Wilkinson de l'Université du Manitoba, Mamadou Ka de l'Université de Saint-Boniface, Laurie Carlson Berg de l'Université de Regina et Marianne Jacquet de l'Université Simon Fraser.

« Notre objectif est d'obtenir la rétroaction des gens qui ont bénéficié des services des centres d'accueil francophones, mais aussi des francophones qui se sont tournés vers des services anglophones, et déterminer les raisons pour lesquelles ils se sont tournés vers les services offerts par un organisme de la langue de la majorité », ajoute Paulin Mulatris.

Ce dernier espère que cette étude permettra d'offrir aux centres d'accueil des recommandations nécessaires pour ajuster leurs services et mieux répondre à la réalité de la clientèle actuelle.

L'étude devrait être complétée en mars prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !