•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le codage informatique bientôt enseigné dans les écoles de la N.-É.

Atelier en programmation informatique à Polytechnique.

Atelier en programmation informatique à Polytechnique.

Photo : Radio-Canada/Marie-Eve Maheu

Radio-Canada

S'il n'en tient qu'au ministère de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse, le codage informatique sera enseigné aux élèves de la province l'an prochain, pour les initier à cette technologie omniprésente dans le monde contemporain.

Déjà, des notions informatiques de base sont enseignées aux élèves de la maternelle à la troisième année. Le ministère voudrait maintenant que les jeunes néo-écossais puissent aussi créer des programmes informatiques.

Il a organisé mercredi un atelier sur le codage auquel ont participé 600 élèves des écoles secondaires de la province.

L'événement coïncidait avec un congrès sur la technologie. Le but : intéresser les jeunes à la programmation informatique.

Une connaissance limitée de l'informatique

L'informatique est omniprésente dans la vie des jeunes canadiens, qui ne sont jamais très loin d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un téléphone intelligent.

Mais la plupart des jeunes ne savent que se servir de programmes ou d'applications conçus pour eux. Ils seraient incapables, pour la plupart, d'écrire eux-mêmes ces programmes.

Les élèves présents à l'atelier, comme Tom Billard, de Lockview High, voyaient d'un bon oeil ce projet du ministère.

« Oui, je pense que ce serait une bonne chose de l'apprendre [le codage informatique]. Ce serait comme de suivre un cours d'entrepreneuriat avant d'arriver à l'université pour avoir une connaissance de base de la matière avant de sauter dedans. »

La ministre de l'Éducation, Karen Casey, reconnaît que certains élèves en savent plus sur le codage que leurs enseignants. « Ils devront avoir du perfectionnement professionnel, tout à fait, parce que c'est un nouveau langage pour nous et vous savez, nous devons nous assurer que ce que nous transmettons aux élèves est correct. »

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Éducation