•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Construction d'un foyer de soins sur le campus de l'Université de Moncton

La ministre du Développement social du N.-B., Cathy Rogers, annonce la construction d'un foyer de soins francophone sur le campus de l'Université de Moncton Photo: Ici Radio-Canada/Julie-Anne Lapointe
Radio-Canada

C'est confirmé : un foyer de soins pour personnes âgées de 60 lits sera construit sur le campus du centre universitaire de Moncton.

Ce projet est le fruit d'un partenariat entre l'université et l'entreprise néo-écossaise Shannex, qui se spécialise dans ce genre d'établissement.

Il s'agira du premier projet du genre sur un campus au Nouveau-Brunswick.

Le foyer de soins sera construit sur près de cinq hectares du futur campus de recherche et développement de l'université.

Shannex a signé un bail à long terme pour l'accès aux terrains de l'université. Des retombées de ce partenariat seront réinvestis par l'Université de Moncton dans des projets de recherche sur la santé des aînés.

« Ce projet novateur permettra un rapprochement intergénérationnel, des occasions de stages et de travail pour les étudiantes et les étudiants des programmes en sciences de la santé ainsi que des projets de recherche en études du vieillissement », a déclaré le recteur, Raymond Théberge.

Un foyer francophone

Il s'agira d'un établissement francophone. L'entente signée avec Shannex comprend d'ailleurs des clauses qui garantissent aux aînés francophones la priorité dans l'attribution des places. Elles précisent aussi que la langue de travail du complexe sera le français et que les rapports avec l'université se dérouleront également en français.

« Nous nous sommes engagés auprès de nos partenaires et de l'université à ce que [cet établissement] soit une communauté francophone », a affirmé le président et directeur de l'exploitation à Shannex, Jason Shannon.

Outre le foyer de soins, Shannex construira une résidence de retraite et des immeubles d'habitation pour retraités autonomes. L'entreprise dépensera 50 millions $ pour la première phase du projet.

Ce projet d'infrastructures devrait créer 150 emplois, notamment dans les soins de santé, les services d'hébergement et la restauration, selon la ministre néo-brunswickoise du Développement social, Cathy Rogers, qui participait à l'annonce mardi matin. Le foyer devrait ouvrir ses portes dans deux ans.

Ce complexe à l'Université de Moncton s'ajoute à l'annonce de 60 autres lits supplémentaires pour aînés dans la région de Moncton, une région qui « enregistre l'une des demandes les plus élevées pour des lits en foyers de soins », a précisé Mme Rogers.

Acadie

Société