•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Anthony Rota

Anthony Rota célèbre sa victoire le 19 octobre 2015.

Photo : Hugo Duchaine

Radio-Canada

C'est un vent de changement qui a balayé le nord de l'Ontario. Le Parti libéral du Canada, qui avait complètement été rayé de la carte dans la région en 2011, a fait d'importants gains dans la région.

Les libéraux ont remporté les circonscriptions de Sudbury, de Nipissing-Timiskaming , de Nickel Belt, de Sault-Sainte-Marie, de Thunder Bay-Supérieur Nord, de Thunder Bay-Rainy River et de Kenora.

Pour le NPD, la saignée est réelle. La vague orange amorcée en 2008 et amplifiée en 2011 s'est réduite à deux circonscriptions confirmées, soit Timmins-Baie James et Algoma-Manitoulin-Kapuskasing.

Nipissing-Timinskaming

Le libéral Anthony Rota a repris la circonscription de Nipissing-Timinskaming, qu'il a représentée de 2004 à 2011. Mais la marge de sa victoire témoigne du changement survenu depuis quatre ans. En 2011, M. Rota a perdu la course par 18 votes contre le conservateur Jay Aspen. Cette année, il a remporté la victoire avec plus de 10 000 voix d'écart. Lors de son discours de victoire, M. Rota a promis un meilleur Canada grâce au gouvernement libéral majoritaire.

Sudbury

Dans Sudbury, c'est l'avocat et homme d'affaires franco-ontarien Paul Lefebvre qui a remporté la circonscription sous la bannière libérale. La circonscription était vacante depuis la démission du néo-démocrate Glenn Thibeault en début d'année. M. Lefebvre a obtenu une majorité de plus de 9000 voix sur son adversaire néo-démocrate Paul Loewenberg. M. Lefebvre, qui a mené sa campagne en insistant sur les besoins en infrastructures de sa circonscription, entend maintenant rencontre l'administration municipale pour déterminer quels sont ses besoins en la matière.

M. Lefebvre a vanté le travail ardu de son équipe durant la longue campagne et l'écoute de son chef Justin Trudeau.

Je m'en vais à Ottawa en sachant que Sudbury y aura une voix.

Paul Lefebvre

Le Matin du Nord : entrevue avec Paul Lefebvre

Parry Sound-Muskoka

Il y avait quatre députés conservateurs dans la région lors du déclenchement des élections et le seul qui demeure dans le nord de l'Ontario est Tony Clement. Celui qui était président du Conseil du Trésor n'a jamais été inquiété : M. Clement a été le premier candidat à être déclaré élu dans le Nord et il a remporté la circonscription pour une quatrième fois avec une majorité de plus de 2200 voix. M. Clement avait été candidat à la direction du Parti conservateur, l'avenir nous dira s'il tentera de succéder à Stephen Harper, qui a annoncé qu'il ne dirigerait plus le parti.

Timmins-Baie James

Chez les néo-démocrates de Timmins-Baie James, la victoire de Charlie Angus n'a pas mis un baume sur la cuisante défaite encaissée par le parti. M. Angus, qui est un pilier du NPD dans la région et aux Commune, a obtenu un cinquième mandat. Si les partisans néo-démocrates se sont montrés enthousiastes, Charlie Angus ne cache pas que son parti aura fort à faire au cours des prochaines années s'il veut à nouveau être en position d'aspirer au pouvoir.

Thunder Bay

Célébrations dans Thunder Bay-Rainy RiverAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Célébrations dans Thunder Bay-Rainy River

Photo : Twitter/@CBCTBay

Dans le Nord-Ouest, les deux circonscriptions de la région de Thunder Bay ont connu des destins semblables. Thunder Bay-Rainy River et Thunder Bay-Supérieur Nord sont passées aux mains des libéraux. Dans cette dernière circonscription, le député du Parti vert Bruce Hyer n'est pas parvenu à conserver son siège. Celui qui a été élu en tant que néo-démocrate en 2011 avant de faire défection a terminé en quatrième place dans sa circonscription, loin derrière les candidats des principaux partis. Thunder Bay-Supérieur Nord a été remporté par Patty Hajdu (PLSC), alors que le député néo-démocrate sortant de Thunder Bay Rainy River, John Rafferty, a encaissé la défaite contre Don Rusnak (PLC).

Kenora

Dans une lutte serrée qui opposait trois titans de la politique, le libéral Robert Nault a eu le dessus sur ses adversaires par une faible marge. M. Nault, qui a été ministre libéral dans le passé, a défait le ministre conservateur sortant Greg Rickford, de même que l'ancien chef du NPD de l'Ontario Howard Hampton, qui a représenté la circonscription à Queen's Park pendant 24 ans.

AUDIO : Le libéral Marc Serré élu dans Nickel Belt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Élections fédérales