•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un gin entièrement fabriqué dans l'Est du Québec

Le gin Saint-Laurent fabriqué à Rimouski.

Le gin Saint-Laurent fabriqué à Rimouski.

Photo : Distillerie du Saint-Laurent

Radio-Canada

Une microdistillerie voit le jour à Rimouski. Une première dans l'Est du Québec. La Distillerie du Saint-Laurent, située rue Rivard, produit un gin artisanal bien spécial, parfumé aux laminaires, des algues qui poussent dans le fleuve Saint-Laurent.

« Nous produisons un gin de type londonien, un dry gin distillé. La particularité c'est que parmi les 10 aromates qu'on utilise, on retrouve des algues du Saint-Laurent », affirme Joël Pelletier, copropriétaire de la microdistillerie.

L'objectif des entrepreneurs bas-laurentiens est de produire un whisky. Puisque le whisky doit vieillir au minimum pendant trois ans, ils produiront d'abord un gin, qui servira de levier pour poursuivre la production.

Un secteur d'activité difficile

La distillerie du Saint-Laurent.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : Distillerie du Saint-Laurent

Pour l'instant, le projet est évalué à environ 100 000 $.

Une somme financée, entre autres, par la Société de promotion économique de Rimouski.

L'obtention des permis et du financement des microdistilleries est particulièrement difficile au Québec. Il est impossible pour les distillateurs de vendre leurs produits sur place sans passer par la Société des alcools du Québec.

Ça a vraiment explosé aux États-Unis, tranquillement cette mode-là s'en vient au Canada. En ce moment au Québec, il n'y en a même pas cinq; c'est vraiment un marché à développer. 

Joël Pelletier

Le gin québécois pourrait se retrouver sur les tablettes de la SAQ prochainement puisque les discussions se poursuivent avec la société d'État.

D'après les informations de Jennifer Boudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Affaires