•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le racisme au coeur d'une enquête sur la mort de jeunes Autochtones

Les sept Autochtones morts à Thunder Bay

Les sept Autochtones morts à Thunder Bay

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La deuxième semaine d'audiences à l'enquête du coroner sur la mort de sept jeunes Autochtones à Thunder Bay a dessiné un portrait sombre de leur parcours scolaire.

Les six garçons et une fille sont morts entre 2000 et 2011, peu de temps après avoir quitté leur réserve isolée du nord-ouest de l'Ontario pour poursuivre leurs études secondaires à Thunder Bay, la plus grande ville de la région.

Les sept victimes :

  • Jethro Anderson, 15 ans
  • Reggie Bushie, 15 ans
  • Robyn Harper, 19 ans
  • Kyle Morrisseau, 17 ans
  • Paul Panacheese, 21 ans
  • Curran Strang,18 ans.
  • Jordan Wabasse, 15 ans

La semaine dernière, deux amis de Paul Panacheese, mort en 2006, ont livré un témoignage difficile à accepter pour la représentante du Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes. Betty Kennedy affirme que plus les témoignages se succèdent, plus elle perçoit une culture du racisme à Thunder Bay.

« Les amis de Paul n'auraient pas pu être plus clairs. On leur lançait des oeufs ou des bouteilles en les insultant parce qu'ils étaient autochtones. »

— Une citation de  Betty Kennedy, Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Le responsable d'un foyer d'accueil ainsi qu'une infirmière spécialisée en soutien pour les étudiants étrangers ont aussi pris la parole. « J'ai trouvé très difficile d'écouter la douleur dans laquelle vivaient tous ses jeunes en se rendant à l'école aussi loin de leur communauté, de leurs proches et de tout ce qu'ils connaissaient », ajoute Betty Kennedy.

Les audiences à l'enquête du coroner sur la mort des sept jeunes Autochtones reprennent le 27 octobre. Les témoignages se concentreront alors sur la mort de Robyn Harper, à l'âge de 19 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario