•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vote des Autochtones pourrait être décisif dans Nipissing-Timiskaming

Carte de la circonscription de Nipissing-Timiskaming

Photo : Élections Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les 650 membres de la Première Nation Nipissing, dans le nord-est de l'Ontario, pourraient décider du résultat du vote dans la circonscription Nipissing-Timiskaming.

Un texte d’Isaac GauthierTwitterCourriel

Lors de l'élection fédérale de 2011, les résultats dans Nipissing-Timiskaming ont été parmi les plus serrées au pays : le conservateur Jay Aspin l'a emporté par 18 voix contre le député libéral sortant Anthony Rota.

Depuis, la carte électorale a été modifiée et la Première Nation Nipissing est incluse dans la circonscription. Le vote des membres de la Première Nation Nipissing pourrait donc être déterminant le 19 octobre.

Selon Jean-François Savard, professeur agrégé à l'École nationale d'administration publique (ENAP) de l'Université du Québec, les membres de la communauté, et surtout les femmes, travaillent à encourager le vote.

« La mobilisation sur le terrain, c'est un élément extrêmement important au sein d'une circonscription lors d'une élection. »

— Une citation de  Jean-François Savard, professeur agrégé à l'ENAP

Pour sa part, le chef de la Première Nation Nipissing, Scott McLeod, croit que les membres de sa communauté doivent plus que jamais participer à la vie politique canadienne : « Le gouvernement conservateur refuse de reconnaître les besoins et les enjeux des Autochtones; il est impératif de voter », explique le chef élu en juillet.

Les candidats dans Nipissing-Timiskaming sont Jay Aspin (PCC), Kathleen Jodouin (NPD), Nicole Peltier (PVC) et Anthony Rota (PLC).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario