•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Forestville, l'assurance-emploi interpelle les candidats dans Manicouagan

candidats-manicouagan

Les candidats des quatre principaux partis dans Manicouagan ont débattu mardi à Forestville.

Photo : Radio-Canada/Marlène Joseph-Blais

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les quatre candidats des principaux partis dans Manicouagan ont débattu hier, à Forestville, des enjeux propres à la Haute-Côte-Nord. Une vingtaine de personnes du public et des représentants de groupes communautaires et de syndicats ont pu intervenir.

La réforme du programme d'assurance-emploi a été particulièrement ressentie en Haute-Côte-Nord, où les emplois saisonniers constituent la norme dans l'industrie du tourisme ou de la pêche, par exemple.

Le mouvement Action Chômage a dénoncé le bilan, mais le candidat Yvon Boudreau a promis du changement:

« Ça fait 22 ans que je vois du monde qui ont toujours des bons motifs pour vous dire que ça avance pas sur le dossier. Moi, j'étais pas là, fait que vous pouvez me rentrer dans la face comme vous voulez. Mais l'avantage que je pourrais avoir en étant élu bien je serais capable de vous représenter. »

— Une citation de  Yvon Boudreau, Parti conservateur du Canada

La question du « trou noir », le moment où les prestataires se retrouvent sans revenu et sans prestation d'assurance-emploi, a été commentée par Marilène Gill, Jonathan Genest-Jourdain et Mario Tremblay :

« Oui, le Bloc était là avant, et le Bloc resterait dans l'opposition, le but n'est pas de gouverner. Mais quelqu'un qui est dans l'opposition a les mains libres et est capable de dire qu'est-ce qu'il veut pour la Haute-Côte-Nord. Donc, ce serait de ravoir les gains qu'on a perdus en 2011. »

— Une citation de  Marilène Gill, Bloc québécois

« La situation du trou noir n'est pas limitée ici dans Manicouagan. Il va falloir qu'il y ait de la consultation pancanadienne, qui va prendre en compte les particularités régionales. De là vient également le raisonnement pour les 5 semaines additionnelles, 330 millions. »

— Une citation de  Jonathan Genest-Jourdain, Nouveau parti démocratique

« Je comprends bien que le Parti libéral était là en place, OK, y'ont fait des choses, les conservateurs ont été là aussi. Mais là c'est le passé, présentement je me présente comme député, pour venir faire le travail avec vous, avec les citoyens, pour que les travailleurs ne vivent plus ce trou noir-là. »

— Une citation de  Mario Tremblay, Parti libéral du Canada

Il s'agissait du dernier débat entre les candidats dans la circonscription de Manicouagan en vue de l'élection du 19 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec